Manche

Agroalimentaire

Le cidre La Chouette table sur l'export et l'innovation

Par Isabelle Evrard, le 17 mars 2021

Depuis sa création, la société France Cidre Export "La Chouette" s’est focalisée sur le rayonnement du cidre normand à l’étranger. Depuis la baie du Mont-Saint-Michel, elle aborde aujourd’hui le marché français.

Pierre-Henri Agnès et Alexandre Riteau ont fondé la société France Cidre Export "Cidre Chouette" dans la Manche en 2014.
Pierre-Henri Agnès et Alexandre Riteau ont fondé la société France Cidre Export "Cidre Chouette" dans la Manche en 2014. — Photo : Cidre Chouette

Alors que la filière cidricole peine à survivre depuis la crise sanitaire du coronavirus et la fermeture des restaurants, de jeunes entreprises continuent d’émerger pour proposer une nouvelle vision du cidre. C’est le cas de la société France Cidre Export "La Chouette", créée en 2014 et basée à Saint-Pair-sur-Mer, dans la baie du Mont-Saint-Michel. Elle a choisi de miser à la fois sur l’innovation et sur l’export pour se démarquer dans ce marché très concurrentiel. "Nous travaillons sur de nouvelles recettes avec des cidres plus accessibles au grand public et à une clientèle plus jeune, en travaillant notamment sur une effervescence moins agressive", confirme Pierre-Henri Agnès, cofondateur de la société avec Alexandre Riteau.

Autre originalité : le travail sur l’image du produit avec un packaging innovant et un format unique de 33 cl. La Chouette est également la seule marque à proposer un cidre brut innovant macéré avec la châtaigne.

Un marché à prendre à l’export

Autre axe de développement prisé par l’entreprise, l’export : 85 % du chiffre d’affaires (non communiqué) est réalisé à l’international : "Avant de lancer l’entreprise, nous avons d’abord prospecté dans plusieurs pays étrangers, notamment au Canada, en Chine et à Singapour. Nous avons constaté la présence de nombreux ciders anglo-saxons alors que le cidre français était quasiment inconnu, là où d’autres produits de la gastronomie normande tels que les fromages étaient pourtant déjà bien représentés à l’export. Il y avait un marché à prendre et nous avons créé France Cidre Export", précise Pierre-Henri Agnès.


La Chouette table sur des canaux de distribution qui sortent de l’ordinaire : " Notre but est de faire rayonner le cidre normand à l’étranger. Nous avons commencé par tester le marché de Hong Kong puis nous avons élargi notre présence dans 14 pays : la Suisse, l’Italie, les États-Unis, les pays nordiques et les grandes villes asiatiques. " La société normande privilégie les établissements qui défendent la bistronomie et la gastronomie française, et réalise 75 % de ses ventes en CHR (cafés, hôtels et restaurants) et 25 % en grande distribution.

Investir le marché français

Après six ans de croissance à l’international (l’entreprise a réalisé 30 % de croissance de ventes en 2019-NDLR) et une année 2020 " particulière durant laquelle il a fallu se réinventer et se diversifier ", La Chouette veut revenir à ses origines et contribuer au renouveau du cidre sur le marché français. Après un premier partenariat avec la chaîne Franprix, l’entreprise souhaite aborder les épiceries fines et le marché des cafés-hôtels-restaurants de l’Hexagone "quand ils pourront rouvrir !" Optimiste, Pierre-Henri Agnès espère surfer sur "la belle dynamique" de la filière cidricole qui existait avant la crise sanitaire et l’attrait des consommateurs sur les produits made in France.

Pierre-Henri Agnès et Alexandre Riteau ont fondé la société France Cidre Export "Cidre Chouette" dans la Manche en 2014.
Pierre-Henri Agnès et Alexandre Riteau ont fondé la société France Cidre Export "Cidre Chouette" dans la Manche en 2014. — Photo : Cidre Chouette

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail