Sarthe

Equipements électriques

Transition énergétique

Le sarthois Circé parie sur des transformateurs plus chers, mais plus économes en énergie

Par Frédéric Gérard, le 06 décembre 2023

Le fabricant de transformateurs électriques mise sur de nouveaux produits pour convaincre ses clients de payer 50 % plus cher pour des équipements plus économes en énergie. Circé prévoit que sa gamme baptisée "Eco-Design" représente à moyen terme 80 % de son chiffre d’affaires, dont le montant s’élevait à 2,7 millions d’euros en 2022.

Les nouveaux transformateurs basse tension de la PME sarthoise Circé offrent un meilleur rendement que les standards du marché.
Les nouveaux transformateurs basse tension de la PME sarthoise Circé offrent un meilleur rendement que les standards du marché. — Photo : extrastudio pour Circé

Basée à Parigné-L’Evêque dans la Sarthe, l’entreprise Circé (15 salariés) est spécialisée dans la conception, avec son propre bureau d’études, et la fabrication de produits bobinés. Elle est notamment connue pour être l’un des rares fabricants à employer une technologie de type sec, sans huile ni enrobé. Pour anticiper les exigences de haut rendement de l’Europe, la PME sarthoise a mis au point des transformateurs basse tension qui permettent de convertir l’énergie issue des centrales ou des réseaux haute tension en courant à moyenne ou basse tension. Par rapport à un transformateur standard, la gamme de Circé baptisée "Eco-Design" chauffe moins (30 °C d’écart). " Ce qui a une incidence sur la facture énergétique et la durée de vie du produit, les composants étant moins éprouvés ", argumente l’entreprise.

Un simulateur pour convaincre de la rentabilité à terme

Circé mise sur ces arguments pour convaincre les acheteurs qui devront payer 50 % de plus qu’un équipement standard. Un véritable challenge commercial, que l’entreprise dirigée par Guillaume Barat relie aux enjeux de transition : " Il faut arrêter de mettre la pression sur les prix d’achat et penser investissement à long terme, surtout concernant l’énergie ".

Un simulateur est ainsi proposé par l’entreprise, accessible via son site internet (www.circe-technologies.com) pour observer si le retour sur investissement est " en moyenne inférieur à six mois ", comme le prétend la PME.

Des clients grands comptes en semblent déjà convaincus, tels Bouygues Telecom, Naval Group, Eiffage, Spie, Total, Johnson Controls… Mais Circé estime le potentiel de marché bien plus large, " car toutes les PME et ETI devraient être sensibles à ces arguments… ". Les transformateurs Eco-Design devraient ainsi " à moyen terme, représenter 80 % du chiffre d’affaires " de Circé. Celui-ci s’est établi à 2,7 millions d’euros en 2022.

Circé appartient au groupe breton Comelec (168 collaborateurs, 83 M€ de CA en 2022).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition