Fondation Rhône-Alpes Futur : Multiplication des fondations abritées

Par la rédaction, le 05 février 2010

La fondation abritante Rhône-Alpes Futur vise une quinzaine de fondations abritées d'ici à deux ans.
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Avec cinq permanents et quatorze personnes embauchées pour mener à bien des projets sur les fondations abritées, la Fondation Rhône-Alpes Futur, reconnue d'utilité publique, affirme sa vocation ?abritante?. Un temps orientée sur des actions de mécénat d'entreprise, la structure créée par la Région et des industriels régionaux a, au vu du contexte économique, rapidement concentré ses efforts sur l'accueil de fondations initiées par des particuliers. À ce jour, elle abrite ainsi six fondations et vise la quinzaine d'ici à deux ans. «Nous souhaitons rester dans notre mission de structuration de projet. Si un projet voit le jour sous une autre forme, ce sera néanmoins une réussite pour nous!», précise Florence Bonnerue, directrice générale de la Fondation Rhône-Alpes Futur.




Soutien au développement

Dans tous les cas, les projets accompagnés doivent être innovants et participer au développement économique de la région. Ainsi, la fondation Kiitos R & P Droin, créée en 2009 par Pierre Droin, ancien chef d'entreprise papetière à Grenoble, vise à faciliter l'accès aux études dans la filière papetière. La fondation Hodie, créée par Élisabeth et Jean Grimaldi d'Esdra, a vocation à accompagner des micro-projets relatifs à la transmission de savoirs et connaissances. La fondation Devenirs, créée par trois anciens industriels de la région, Marc Renart, Patrick Blanc et Francis Gaquere, se propose quant à elle d'accompagner à la réinsertion sociale à la sortie de prison. Autre cas de figure de fondation accueillie en 2009: le fonds Gattefossé, initié par la Fondation éponyme, visant à financer un programme de recherche de portée internationale pour constituer une base de données scientifique commune dans le domaine de la chimie. Florence Bonnerue est confiante pour 2010. La fondation Jacques-Cartier devrait créer le fonds Grenoble Institut des Neurosciences, qui serait abrité par Rhône-Alpes Futur. On évoque aussi la création d'une fondation par l'association Émergences.




- www.rhone-alpes-futur.org

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises