Nantes

Distribution

Shopopop lève 20 millions d'euros pour renforcer son maillage logistique en Europe

Par Caroline Scribe, le 06 décembre 2021

Shopopop, qui a développé une plateforme de livraison collaborative entre particuliers, a bouclé une levée de fonds de 20 millions d’euros. Implantée dans sept pays européens, l’entreprise nantaise prévoit de développer un réseau de 50 000 magasins partenaires en Europe d’ici fin 2025.

Johan Ricaut et Antoine Cheul, dirigeants fondateurs de Shopopop, avaient dernièrement levé 4 millions d'euros début 2020.
Johan Ricaut et Antoine Cheul, dirigeants fondateurs de Shopopop, avaient dernièrement levé 4 millions d'euros début 2020. — Photo : Shopopop

Après un tour de table de 4 millions d’euros début 2020, Shopopop vient de finaliser une nouvelle levée de fonds de 20 millions d’euros auprès de quatre partenaires financiers. Trois d’entre eux étaient déjà présents au capital de l’entreprise fondée fin 2015 par Antoine Cheul et Johan Ricaud : GO Capital pour le fonds GO Capital Amorçage 2, Épopée Gestion pour le fonds West Web Valley I et un investisseur physique, en la personne de Pierre Voillet, chef d’entreprise nantais, qui a récemment revendu la société informatique Oceanet Technology au groupe Celeste. Ces investisseurs historiques ont été rejoints par Meridiam, via le fonds Green Impact Growth Fund, tourné vers les investissements durables. A l'issue de cette opération, les deux fondateurs ne sont plus actionnaires majoritaires, mais conservent le bloc de participation le plus important, aucun investisseur ne détenant plus de la moitié de l'entreprise.

Service collaboratif de livraison entre voisins

" Faites-vous livrer vos courses par un voisin ", tel est le concept mis en œuvre par Shopopop depuis sa création. Incubée à l’École des Mines de Nantes, lauréate du réseau Entreprendre Atlantique, l'entreprise a lancé en avril 2016 une plate-forme de courses en ligne. Sur le modèle du site de covoiturage Blablacar, celle-ci met en relation des particuliers souhaitant faire livrer à leur domicile des produits achetés sur le web avec des particuliers souhaitant optimiser leurs trajets en voiture en effectuant le retrait et la livraison des courses, moyennant une rémunération. Depuis début 2021, la plateforme a organisé plus d’un million de livraisons pour 1 700 points de vente :  Auchan, Carrefour, Casino, E. Leclerc, Intermarché, Magasins U… Elle a également noué des partenariats avec des enseignes, telles que le chocolatier Jeff de Bruges, Éram, Biocoop… "Notre histoire a débuté avec la grande distribution alimentaire qui nous a permis de valider notre modèle. Nous sommes désormais prêts à nous diversifier à grande échelle pour rapprocher les enseignes partenaires de leurs clients", explique Antoine Cheul, co-fondateur de Shopopop. L’entreprise revendique aujourd’hui une communauté de 300 000 particuliers-livreurs et 495 000 clients, répartis dans 15 000 métropoles et communes rurales. Reconnu d’utilité publique par le Gouvernement lors du premier confinement, Shopopop a enregistre une hausse de 350 % de son activité en 2020 par rapport à 2019, sous l'effet de l'explosion des achats en ligne et de la livraison à domicile. Rentable, l’entreprise, qui ne communique pas son chiffre d’affaires, emploie 100 salariés, dont une trentaine recrutés en 2021.

Développer le plus grand réseau logistique d’Europe

En 2020, Shopopop a réalisé ses premières livraisons en dehors des frontières hexagonales : en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et au Portugal. La PME entend désormais renforcer son maillage logistique en Europe pour répondre à la problématique du dernier kilomètre, grâce à une offre de livraison à moins de deux heures. "Cette levée de fonds nous donne les moyens de nos ambitions, en France avec un objectif de 21 000 nouveaux partenaires dans les trois années à venir, et en Europe avec la constitution d’un réseau de 50 000 partenaires dans sept pays, d’ici à la fin de 2025", détaille Johan Ricaut, co-fondateur de Shopopop.

Johan Ricaut et Antoine Cheul, dirigeants fondateurs de Shopopop, avaient dernièrement levé 4 millions d'euros début 2020.
Johan Ricaut et Antoine Cheul, dirigeants fondateurs de Shopopop, avaient dernièrement levé 4 millions d'euros début 2020. — Photo : Shopopop

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail