Nantes

Production et distribution d'énergie

Levée de fonds

Beem Energy lève 20 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe

Par Benjamin Robert, le 30 mai 2023

La start-up nantaise Beem Energy vient de lever 20 millions d’euros, afin d’atteindre son objectif d’équiper plus de 500 000 maisons d’ici à 2030 avec son kit solaire. Ces nouveaux fonds permettront notamment à l’entreprise d’étoffer ses effectifs, de s’agrandir sur le territoire européen, et de poursuivre ses recherches pour le développement de nouveaux produits.

Beem Energy cherche de nouveaux locaux d’au moins 3 000 m² afin d’établir ses activités industrielles.
Beem Energy cherche de nouveaux locaux d’au moins 3 000 m² afin d’établir ses activités industrielles. — Photo : Benjamin Robert

Croissance sur fonds propres ou nouvelle levée de fonds ? Beem Energy, qui assemble et vend des kits solaires à installer soi-même, vient de trancher. Il y a quelques mois, Pierre-Emmanuel Roger, cofondateur et directeur technique de la start-up, indiquait que le choix allait surtout "dépendre de la vitesse de croissance que nous arriverons à adopter à l’avenir". Il faut croire qu’avec un chiffre d’affaires (non communiqué) multiplié par quinze entre décembre 2021 et décembre 2022, Beem Energy devait bien se renforcer, et vient ainsi de lever 20 millions d’euros pour poursuivre son hypercroissance. Cette levée de fonds est réalisée principalement auprès des investisseurs historiques de la société, qui avaient réalisé en 2021 une levée de fonds de 7 millions d’euros pour Beem Energy. Cela inclut Alter Equity (un indépendant finançant les transitions environnementales), 360 Capital et BNP Paribas développement. Pour ce nouveau tour de table, la société accueille en plus un nouvel entrant, l’investisseur Cathay Innovation, qui opère sur trois zones géographiques, l’Amérique du Nord, l’Europe et la Chine.

500 000 maisons équipées d’ici 2030

Lancée par trois associés en 2019 (Pierre-Emmanuel Roger, Ralph Feghali, Arthur Kenzo), elle emploie dorénavant plus d’une trentaine de salariés, et souhaite doubler de taille dans l’année à venir. Suite à cette augmentation de capital, Beem Energy ambitionne d’équiper plus de 500 000 maisons en 2030, et de poursuivre son expansion en Europe, notamment en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas. Ces fonds devraient aussi aider la start-up sur le plan foncier, car Beem a aujourd’hui du mal à trouver logement à son pied. Elle utilise actuellement des bureaux en plein cœur de Nantes et un entrepôt situé dans l’accélérateur de start-up industrielles S-Factory, où elle réceptionne, teste et assemble les kits solaires. Néanmoins, après moins d’un an de présence dans cet hébergement de 900 m², la start-up est à l’étroit et cherche à s’établir ailleurs. Les panneaux solaires de Beem Energy sont actuellement fabriqués dans des usines en Europe et en Asie, avant d’être acheminés jusque dans l’entrepôt nantais. En parallèle de son kit, la société travaille également sur d’autres produits, pour l’instant toujours en phase de R & D, et notamment liés à la production et au stockage d’électricité.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition