Ille-et-Vilaine

Commerce

L'enseigne de vrac Mamie Mesure fait des petits

Par Virginie Monvoisin, le 23 février 2021

Le concept de magasin de vrac lancé à Vitré en 2016 a le vent en poupe. Les co-fondatrices ont décidé d’ouvrir leur idée à d’autres, sous forme de concession de marque. Le réseau va ainsi passer de 3 magasins à 10 en 2021.

Maud Pouteau et Amandine Chaudet, fondatrices des magasins Mamie Mesure, dédiés au vrac.
Maud Pouteau et Amandine Chaudet, fondatrices des magasins Mamie Mesure, dédiés au vrac. — Photo : Mathilde Bruand

La vente de produits en vrac est la nouvelle tendance du commerce, celle qui prône une consommation responsable. Deux Bretilliennes, Amandine Chaudet et Maud Pouteau, ont été les parmi les pionnières en la matière avec leur magasin Mamie Mesure, ouvert à Vitré en 2016. On y trouve des produits d’épicerie vendus en vrac, et qui font donc la guerre au suremballage, au plastique à outrance et au gâchis. En 2018, elles ouvrent la première droguerie zéro déchet de France, à Rennes. Les co-dirigeantes font également partie des fondateurs d’une association unique au monde dédiée aux professionnels du vrac : Réseau Vrac. Il faut dire que depuis 2016, l’idée des deux jeunes femmes en a séduit plus d’un. "Nous étions sans cesse sollicitées pour avoir des conseils et nos retours d’expérience, raconte Maud Pouteau. Nous avons commencé à dispenser des formations pour le compte du réseau. En deux ans, nous avons aidé 200 stagiaires à ouvrir leur propre épicerie vrac à travers toute la France !"

Démocratiser les achats responsables

Mais les deux jeunes femmes se recentrent vite sur leur activité première, pour ouvrir d’autres magasins Mamie Mesure. "Nous voulions développer notre gamme en proposant aux consommateurs toujours plus de produits responsables de l’environnement, souligne Maud Pouteau. 97 % sont certifiés bio. Nous avions besoin de trouver du sens dans nos métiers, et il nous paraît indispensable de démocratiser les achats responsables." Une deuxième épicerie ouvre ainsi ses portes à Rennes fin 2020. Mais développer uniquement des magasins en propre n’est pas le choix des dirigeants. "Nous avons choisi de le faire en concession de marque, souligne Maud Pouteau. Avec une volonté : devenir un réseau à taille humaine dans le grand Ouest, avec une vingtaine de magasins maximum." Pas plus ? "Pour courir après quoi ? Nous préférons privilégier la pérennité", répond Maud Pouteau, qui souhaite garder ce côté proximité et responsable dans l’état d’esprit de Mamie Mesure. Les dirigeantes mettent par ailleurs un point d’honneur à "sélectionner" les demandes d’installation qui affluent chaque jour.

6 magasins de plus en 2021

Quand la rencontre fonctionne, Mamie Mesure apporte un accompagnement à ses futurs concessionnaires. Eux doivent s’acquitter d’un droit d’entrée de 12 000 € HT et reverser 4 % du chiffre d’affaires mensuel du magasin. Mamie Mesure impose par ailleurs 70 % des références, le reste étant déterminé par chaque gérant. "Cela leur permet de proposer des productions locales", précise Maud Pouteau. Début 2021, Mamie Mesure affiche ainsi un chiffre d’affaires de 700 000 euros avec 10 salariés (effectif hors concessions). "Nous reversons 1 % à des associations de défense de la planète", ajoute la dirigeante, engagée.

Après l’ouverture d’une épicerie itinérante en juin 2020, puis d’une droguerie à Saint-Malo en décembre dernier, Mamie Mesure a dans son panier une demi-douzaine d’ouvertures prévues avant la fin de l’année. Au programme des prochains mois : Le Mans et Brest, Clermont-Ferrand (l’exception, hors grand Ouest, qui confirme la règle !), puis deux magasins en région rennaise et un autre dans le Finistère. Un développement bien mesuré !

Maud Pouteau et Amandine Chaudet, fondatrices des magasins Mamie Mesure, dédiés au vrac.
Maud Pouteau et Amandine Chaudet, fondatrices des magasins Mamie Mesure, dédiés au vrac. — Photo : Mathilde Bruand

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail