Nord

Textile

Dupont Beaudeux joue la carte de la diversification pour poursuivre sa croissance

Par Marie Boullenger, le 19 mars 2020

Fabricant de vêtements professionnels depuis 1939, l’entreprise Dupont Beaudeux, basée dans le Nord, a su diversifier son activité en se positionnant sur le marché des équipements de protection individuelle. 

Hervé Dupont pose dans le showroom de l'entreprise familiale dont il a repris le flambeau avec son frère Etienne.
Hervé Dupont a pris la direction de l'entreprise familiale, créée en 1939, avec son frère Etienne. — Photo : M. B.

Hervé et Etienne Dupont, les petits-fils du fondateur et actuels co-dirigeants, incarnent la troisième génération à la tête de Dupont Beaudeux. À l’origine, la PME familiale née en 1939 fabriquait les équipements des mineurs. « Au fil des années, le marché s’est diversifié et complexifié. Nous nous sommes adaptés et intervenons aujourd’hui sur une large gamme de métiers », indique Hervé Dupont. De la blouse d’infirmière au gilet de policier en passant par le tablier de cuisinier, Dupont Beaudeux compte plus de 80 000 références. Avec une croissance de 50 % au cours des 7 dernières années, l’entreprise est passée de 7 à 14 M€ de chiffre d’affaires en 2019. Sur un marché de niche en constant développement, la société nordiste qui emploie 50 collaborateurs, vise 18 M€ de chiffre d’affaires en 2020.

7 % du chiffre d’affaires à l’export

Si une partie de la production est assurée dans le Nord, la majeure partie de la confection a été délocalisée en Bulgarie et en Tunisie. Chaque année, Dupont Beaudeux produit 1,5 million de pièces à partir de tissu provenant du lavallois TDV Industries, l’un des derniers grands effilocheurs-filateurs français et d’Europe. Le fabricant s’adresse principalement aux grands comptes parmi lesquels Total, Louis Vuitton ou encore EDF ainsi qu’aux PME et petits comptes. Par le biais de ses clients implantés à l’étranger, Dupont Beaudeux livre de plus en plus à l’international. Si la société nordiste conçoit les combinaisons des militaires du porte-avion de l’armée française, elle s’est aussi positionnée sur des appels d’offres pour équiper d’autres armées étrangères. Son savoir-faire est désormais reconnu au-delà des frontières françaises : l’entreprise exporte ses produits à destination de clients allemands, portugais et espagnols. « L’export représente 7 % de notre chiffre d’affaires et cela est amené à se développer », confie Hervé Dupont.

Le pari de la diversification

Si l’entreprise gagne du terrain chaque année, cela s’explique aussi par un engouement des acteurs du tertiaire pour les vêtements portant le logo de l’entreprise. « De plus en plus de clients nous demandent des poses de logo, que ce soit dans le commerce comme l’enseigne Boulanger, par exemple, ou les administrations publiques ». D’autre part, la société nordiste s’est positionnée sur le marché des équipements de protection individuelle (EPI). Une gamme de vêtements techniques qui nécessite le recours aux nouvelles technologies. « Nous sommes en contact avec des start-up de la région afin de proposer des produits innovants comme des textiles anti-ondes et des vestes connectées ». Dupont-Beaudeux possède aujourd’hui deux entrepôts de 5 000 m² à Annoeullin, ce qui lui a permis d’améliorer son activité de logisticien et de se spécialiser dans le paquetage individuel. L’entreprise a récemment réalisé d’importants investissements afin de moderniser son usine. « Tous les rayonnages ont été changés et la surface du site a été agrandie. Nous sommes capables de monter en effectif », assure le co-dirigeant qui prévoit de renforcer son équipe. En 2020, la PME familiale entend mettre un coup d’accélérateur tout en continuant à répondre aux nouvelles exigences du marché.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail