• France

    Conjoncture

    Les conséquences économiques du coronavirus perdureront après la sortie du confinement

    09 avril 2020

    « Déconfinement » ne rimera pas avec croissance. Bien au contraire : « La reprise de l’activité prendra du temps », prévient l’Insee, qui explique, dans son deuxième point de conjoncture dédié au coronavirus : « Les dispositions prises pour contenir l’épidémie auront une ombre portée sur les semaines et les mois qui suivront, ce d’autant plus que la période de confinement sera longue. » En attendant, l’institut affine ses premières estimations sur l’impact économique du Covid-19 : au 9 avril, la perte d’activité est réévaluée à 36 % du PIB (+1 point en deux semaines), et même 39 % dans les services marchands (+3 points) et 43 % dans l’industrie (agroalimentaire inclus). L’hébergement-restauration (-90 %) et la construction (-88 %) sont les branches les plus lourdement frappées. Le coût d’un mois de confinement reste, lui, évalué à -3 points de PIB, mais « la perte effective sera en toute hypothèse supérieure », avertit encore l’Insee.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos