• France

    Emploi

    L'emploi salarié et l'intérim tiennent bon au premier trimestre 2021, l'industrie relève la tête

    07 mai 2021

    L’emploi salarié résiste aux restrictions sanitaires. Le premier trimestre s’est achevé sur la création nette de 57 300 postes dans le secteur privé (+0,3 % en trois mois), selon l’Insee [EDIT : chiffre revu à +0,5 % le 10 juin, puis à nouveau le 8 septembre]. L’intérim contribue très légèrement à ce rebond (+0,1 %). Mais cette quatrième hausse consécutive ne suffit toujours pas à éponger l’effondrement du début 2020. Le travail temporaire demeure à 5,2 % de son niveau d’avant-crise (soit 41 200 postes en moins). Même constat sur l’ensemble du secteur privé, après une année noire en 2020 : 262 900 emplois salariés ont été perdus depuis fin 2019. Principales victimes : les services marchands (-289 800) et l’industrie (-52 800). Avec une bonne nouvelle toutefois dans ce dernier cas : le secteur secondaire a inversé la tendance en début d’année (+4 900) pour la première fois depuis l’irruption de l’épidémie de coronavirus.

Les dernières infos