• France

    Emploi

    Plombé par l'intérim, l'emploi salarié dévisse au premier trimestre 2020

    11 juin 2020

    La catastrophe annoncée n’a pas tardé. Selon l’Insee, la France a enregistré 502 400 destructions nettes d’emplois dès le premier trimestre 2020, marqué par deux semaines de confinement. Soit une chute de 2 % par rapport à la fin d’année 2019 (-1,2 % sur un an). L’intérim s’écroule (-40,4 %, près de 320 000 emplois en moins) et "retrouve un niveau comparable à celui de 2009". Il entraîne dans sa chute les services marchands (-3,7 %). Aucun secteur n’échappe toutefois à la baisse. Le 10 juin, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait dit s’attendre à 800 000 suppressions de postes… dans les prochains mois.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos