• France

    Politique

    Impôts, fonds propres, PGE... les recettes de la Banque de France pour rétablir la confiance des entreprises

    10 juillet 2020

    La confiance érigée en pilier de la reconstruction. Au nom de ce credo, le gouverneur de la Banque de France recommande, dans sa traditionnelle lettre au président de la République, d’aider les entreprises à préserver leur solvabilité. L’État devrait, en particulier, soutenir les sociétés "viables" en (quasi-) fonds propres. Un effort "sélectif" estimé entre 10 et 20 milliards d’euros. Autres pistes : un report en arrière immédiat des déficits (carry-back fiscal) ; "un apurement exceptionnel des retards de paiement de collectivités locales et des hôpitaux" ; l’allongement de la durée des prêts garantis par l’État. Contre les hausses comme les baisses d’impôts, François Villeroy de Galhau plaide également pour "une stabilité fiscale sur plusieurs années". Développement de l’apprentissage et la formation professionnelle, simplifications des normes sanitaires et des procédures collectives figurent aussi parmi ses propositions.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos