• Formation

    Coronavirus : une prime à l'embauche des apprentis jusqu'en février 2021

    04 juin 2020

    Un coup de pouce pour l’apprentissage. L’État va verser une prime aux entreprises pour toute embauche d’un alternant, entre le 1er juillet et le 28 février 2021. Attribuée sans condition pour les PME, elle rendra le coût d’un apprenti « quasi-nul la première année ». Soit 5 000 euros d’aide pour les mineurs, 8 000 euros pour les 18-30 ans, et ce pour tout diplôme du CAP à la licence professionnelle [EDIT : dans le plan jeunes présenté le 23 juillet, la limite d'âge à 30 ans a disparu et la prime est étendue au niveau master pour les contrats d'apprentissage]. Les entreprises de plus de 250 salariés devront respecter le quota obligatoire d’alternants de 5 % pour bénéficier de cette aide exceptionnelle [EDIT : ce qui se traduit par l'absence d’assujettissement à la contribution supplémentaire à l’apprentissage, ou le respect d'un "seuil défini de contrats favorisant l’insertion professionnelle" en 2021]. Elle vise à maintenir le niveau des recrutements en apprentissage malgré la crise du coronavirus, après le boom enregistré en 2019.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos