• Automobile

    Feu vert au fonds de 50 millions d’euros pour les salariés des sous-traitants automobiles en difficulté

    18 juin 2021

    Une nouvelle aide pour l’industrie auto. Le fonds de 50 millions d’euros, annoncé en avril, pour soutenir la reconversion des salariés des entreprises en difficulté, a été officiellement acté. L’initiative est financée par l’État (à hauteur de 30 M€), ainsi que les groupes Renault et Stellantis (ex-PSA). Ce mécanisme vise les employés des sous-traitants en redressement, liquidation ou procédure de sauvegarde (uniquement pour les entreprises de moins de 1 000 salariés, dans ce dernier cas), précise le gouvernement dans un communiqué. Jusqu’en juin 2023, ses bénéficiaires pourront accéder, dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle, à des formations et des aides variées (à la mobilité, l’entrepreneuriat, etc.). Ce fonds vise, entre autres, les fonderies automobiles, mises à mal par la transition écologique du secteur.

Les dernières infos