• France

    Levée de fonds

    Des levées de fonds très dynamiques, mais à deux vitesses, au premier trimestre 2021

    27 avril 2021

    Le capital-risque ne connaît toujours pas la crise. Au premier trimestre 2021, comme en 2020, les levées de fonds ont été moins nombreuses (200 opérations, -11 % sur un an) mais plus élevées (1,39 milliard d’euros collectés, +9 %), selon un bilan d’In Extenso Innovation Croissance et l’ESSEC Business School. Près de la moitié de la somme (642 M€) a toutefois été obtenue sur le seul mois de mars. Surtout, l’étude s’inquiète d’une double évolution. D’abord la "concentration des investissements sur les entreprises matures". La part des montants levés par des sociétés de plus de 10 ans a, par exemple, plus que doublé en un an, pour atteindre 21 % (+12 points). De quoi "[poser] la question du soutien à la diversité des projets d’innovation". Autre risque : la vampirisation des fonds par les start-up du numérique. Portées par la crise du Covid-19, elles ont attiré 41 % des montants levés (+13 points par rapport à la même période de 2019), soit près de 570 millions d’euros. Quasiment 16 fois plus que les "cleantech", orientées, elles, vers la transition écologique et énergétique.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos