• France

    Conjoncture

    Coronavirus : le risque d'une vague de faillites dans les PME s'éloigne

    02 septembre 2021

    Mission plus qu’accomplie pour les aides d’urgence aux entreprises. Selon une étude d’Euler Hermes, seulement 13 % des PME françaises pourraient disparaître dans les quatre ans. "Seulement", car cette proportion aurait pu être de 4 points supérieurs, si l’État n’était pas venu au secours de l’économie, affirme l’assureur-crédit. Mieux : le risque de défaillances, calculé en 2020, s’avère plus faible que celui mesuré avant la pandémie, en 2019 (-1 point) ! Autrement dit, le soutien public "n’a pas uniquement amorti le choc du Covid-19, il l’a aussi surcompensé". Les entreprises seraient ainsi parvenues à maintenir leur rentabilité l’an dernier (marge d’EBITDA moyenne estimée à 9 %, +1 point en un an). Pour autant, certains secteurs restent sous la menace, en particulier l’automobile (19 % des fournisseurs considérés comme "fragiles"), les équipements de transport et l’énergie (plus de 16 % de PME à risque, dans l’un comme dans l’autre). L’agroalimentaire, les services et le textile apparaissent également en position délicate.

    Sur le même sujet

Les dernières infos