• France

    Procédure collective

    Les défaillances d'entreprise rebondissent pour la première fois en deux ans, au deuxième trimestre 2021

    08 juillet 2021

    Un frisson, mais pas de sursaut. Au deuxième trimestre, les défaillances d’entreprise sont reparties à la hausse de 14,2 % sur un an, selon Altares. Une première depuis fin 2018. Pour autant, avec 6 587 procédures collectives recensées, la France reste très loin de son niveau d’avant-crise (-46,6 % par rapport à la même période 2019). Si le cabinet ne croit plus dans une vague de faillites d’ici la fin de l’année, plusieurs "signaux de fragilisation" demeurent. À commencer par l’envolée des prix des matières premières, qui risque "de mettre les trésoreries sous tension" et "d’allonger les délais de paiement". En attendant, les difficultés se concentrent sur les TPE (+18 %) et PME de moins de 20 salariés (+2,7 %) ; l’agriculture (+114 %) et le bâtiment (+37 %) ; l’île de France et la Région Sud (+37 % chacun). Aucun souci, en revanche, en Normandie (-24 %), Bretagne (-21 %) et Hauts-de-France (-11 %). Car il existe aussi des motifs de satisfaction : le nombre d’emplois menacés (19 530) est ainsi 2 fois moins élevé qu’avant et certaines activités, pourtant éprouvées par les confinements, résistent, comme les commerces d’habillement (-31 %) ou l’hôtellerie-restauration (-28 %).

Les dernières infos