Sarthe

Automobile

Sarthe : Venturi ferme son usine de Sablé-sur-Sarthe

Par Cédric Menuet, le 19 mars 2015

Inaugurée en grande pompe en 2010, l’usine d’assemblage de véhicules électriques MVE de Venturi ferme ses portes. Un site installé à Sablé-sur-Sarthe qui ne sera jamais parvenu à décoller.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Fin de l’aventure pour la MVE à Sablé-sur-Sarthe. La Manufacture de véhicules électriques (MVE) de Venturi ferme ses portes fin mars, la plupart des 11 salariés ayant déjà été licenciés en janvier. Installée depuis 2010 dans des locaux industriels appartenant à la communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe, l’entreprise avait été inaugurée en grande pompe par le Premier ministre de l’époque François Fillon.

Il faut dire que le projet porté par l’entrepreneur monégasque Gildo Pastor, repreneur de Venturi en 2001, était séduisant. 6.000 m² d’ateliers, 25 salariés et un premier contrat de 1.500 véhicules à équiper d'une chaîne de traction électrique compacte, conçue par Venturi. 250 Citroën Berlingo seront ainsi équipés pour La Poste. Les difficultés du groupe PSA auront raison du carnet de commandes de la MVE dès 2011. Pour rebondir, Gildo Pastor annonce l’industrialisation de plusieurs véhicules électriques développés par son entreprise : l’Eclectic, une voiture urbaine, le Wattman, un utilitaire à trois roues, ainsi que le retour de la moto française Voxan. Rien ne se concrétisera, et un plan de départs volontaires en 2013 amènera 9 salariés à quitter la société. L’état de santé de Gildo Pastor, victime d’un double AVC en 2014, et l’assassinat de sa mère Hélène Pastor à la même époque, auront également contribués à l’arrêt du site sarthois.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture