Nouvelle-Aquitaine
L'Autorité de la concurrence annonce le retrait du projet d'entreprise commune entre Euralis et Maïsadour
Nouvelle-Aquitaine # Agriculture # Fusion-acquisition

L'Autorité de la concurrence annonce le retrait du projet d'entreprise commune entre Euralis et Maïsadour

S'abonner
En 2022, le chiffre d'affaires du groupe landais Maïsadour devrait revenir à l'équilibre, après une année 2021 chahutée — Photo : Maïsadour

L’Autorité de la concurrence vient de prendre acte de l'annonce du retrait du projet de création d'une entreprise commune de production, transformation et commercialisation de canards à foies gras, poissons fumés et boutiques en vente directe des groupes coopératifs agricoles béarnais et landais Euralis (1,64 milliard d’euros de CA) et Maïsadour (1,41 milliard d’euros de CA). "Cette opération aurait pu présenter des risques concurrentiels élevés notamment sur les marchés aval de la commercialisation de produits issus de canards gras à destination de la grande distribution et de la restauration hors foyer", indique l’autorité administrative indépendante. Elle avait déjà émis un "doute sérieux" en décembre dernier au moment de l’ouverture d’une phase d’examen approfondi, relevant que l’entreprise commune "aurait détenu des marques fortes et de très importantes parts de marché" dans un secteur "très impacté par la grippe aviaire", craignant les conséquences potentielles de l’absence d’une concurrence suffisante. Contacté, le groupe Euralis a confirmé l'abandon du projet et s'est abstenu de tout commentaire.

Nouvelle-Aquitaine # Agriculture # Fusion-acquisition