Bordeaux

Immobilier

ID & AL veut se construire une nouvelle envergure

Par Jean Berthelot de La Glétais, le 13 décembre 2019

Onze millions d’euros, c’est la somme levée par ID & AL groupe, auprès du fonds familial LaTricogne Capital. L’entreprise immobilière bordelaise créée en 2011, entend tripler sa capacité de production de logements, passant de 1 000 unités cette année à 3 000 en 2023.

Pierre Vital et Edouard Myron, cofondateurs d’ID&AL  entourent Arnault Dumont, président de LaTricogne Capital.
Pierre Vital et Edouard Myon, cofondateurs d’ID&AL entourent Arnault Dumont, président de LaTricogne Capital. — Photo : DR

Onze millions d’euros, c’est la somme qu’a levée ID & AL groupe (100 salariés, 76,2 M€ de CA en 2018), fin octobre 2019, auprès du fonds familial LaTricogne Capital. L’entreprise immobilière bordelaise créée en 2011, qui met en avant sa polyvalence, entend ainsi tripler sa capacité de production de logements, passant de 1 000 unités cette année à 3 000 en 2023. « Avec une idée forte, explique Édouard Myon, cofondateur avec Pierre Vital d’ID & AL, celle de mettre le client au cœur de notre offre. » Dans les faits, cette volonté se traduit par l’engagement de l’entreprise à toutes les étapes du projet d’un client : transaction dans le neuf, l’ancien, gestion locative, syndic, l’entreprise fait aussi appel à des partenaires pour proposer des services de déménagement, de courtage ou encore de décoration d’intérieur… En somme, elle se pose comme l’interlocuteur unique face à un projet immobilier, qu’il concerne des habitations particulières ou collectives. « Cette levée de fonds va nous permettre de répondre à des projets d’envergure tout en continuant à investir dans le digital et l’innovation, reprend Édouard Myon. Compte-tenu de notre déploiement géographique, de la diversité de nos métiers, nous avons considéré qu’il était indispensable de faire entrer à nos côtés un partenaire financier avec une vraie appétence pour les métiers de l’immobilier. »

370 millions visés en 2023

« Investisseur privé et familial, nous avons à cœur de nous impliquer dans la réalisation du plan d’affaires ambitieux d’ID & AL via une grande proximité avec le management », explique de son côté Arnault Dumont, président de LaTricogne Capital. « Au-delà des objectifs financiers, notre association puise sa force dans nos valeurs partagées parmi lesquelles loyauté, humanisme, humilité et ambition sont essentielles. Aussi, LaTricogne Capital saura mobiliser son réseau dans l’univers immobilier et ses partenaires financiers afin de permettre à ID & AL groupe de saisir de nouvelles opportunités et d’assurer son développement des prochaines années. » Déjà présente dans trois régions — Pays de la Loire, Auvergne Rhône-Alpes et Île-de-France — en plus de la Nouvelle-Aquitaine, son siège étant à Bordeaux, ID & AL emploie aujourd’hui une centaine de collaborateurs.

150 recrutements prévus

Objectif, dans les mois à venir : en embaucher 150 de plus, dans le cadre d’ouverture de nouvelles agences. Cinq des 11 millions d’euros récemment levés serviront précisément à ce déploiement, « et le volet consacré au digital et à l’innovation pourra nécessiter jusqu’à 2 millions d’euros », assure Édouard Myon. En l’occurrence, il s’agit principalement de l’aspect contractuel, de la dématérialisation des données échangées en interne comme en externe pour gagner du temps et de permettre aux collaborateurs de se recentrer sur leur cœur de métier. Fort de ses ambitions, ID & AL affiche un objectif très clair : un chiffre d’affaires de 370 millions d’euros à l’horizon 2023.

Pierre Vital et Edouard Myron, cofondateurs d’ID&AL  entourent Arnault Dumont, président de LaTricogne Capital.
Pierre Vital et Edouard Myon, cofondateurs d’ID&AL entourent Arnault Dumont, président de LaTricogne Capital. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail