Loire

Agroalimentaire

Un nouvel outil de production pour les jus de fruits Patrick Font

Par Gilles Cayuela, le 19 août 2019

Le producteur ligérien de jus de fruits et nectars destinés à l'hôtellerie et restauration haut de gamme va investir près de 5,3 millions d'euros dans une nouvelle usine. Elle verra le jour en avril prochain à Tartaras.

Fondée en 1993, l'entreprise familiale Patrick Font ambitionne de booster rapidement la part de son chiffre d'affaires à l'export.
Fondée en 1993, l'entreprise familiale Patrick Font ambitionne de booster rapidement la part de son chiffre d'affaires à l'export. — Photo : Patrick Font

« Nous sommes arrivés à saturation. Pour assurer la continuité de notre développement commercial, nous allons donc nous munir d’un nouvel outil de production », lance Patrick Font, dirigeant de l’entreprise du même nom (17 salariés ; 3,45 M€ de CA en 2018).

Spécialisée dans la production de jus de fruits et nectars destinés aux grandes tables de l’hôtellerie-restauration, la PME familiale (détenue à 93 % par son fondateur et ses enfants) va investir près de 5,3 millions d’euros dans une nouvelle usine située à Tartaras (Loire), en lieu et place de l’ex-conditionneur de pommes de terre Dussurgey.

Implantés pour l’heure sur deux communes, à Saint-Romain-en-Jarez (Loire) et à Saint-Maurice-sur-Dargoire (Rhône), les jus de fruits Patrick Font vont pouvoir regrouper l’ensemble de leurs activités sur un seul et même site et réaliser ainsi des économies substantielles. « En supprimant les coûts de transport d’un site à l’autre, le stockage, le déstockage et la reprise en main, nous devrions économiser environ 180 000 € par an », se réjouit Patrick Font.

Une production doublée pour booster l’export

Si le futur écrin devrait donc permettre à l’entrepreneur de gagner en rentabilité, il devrait surtout lui donner les moyens de booster sa production. « Nous allons au moins doubler notre capacité de production, car nous aurons plus d’espace, mais aussi parce que l’outil sera plus performant », confie Patrick Font.

En plein boom, avec une croissance attendue de 12 % en 2019, le dirigeant compte donc sur sa nouvelle usine pour poursuivre son développement sur le marché national, mais aussi à l’étranger. « Nous réalisons entre 5 et 6 % de notre chiffre d’affaires à l’export, selon les années. L’objectif, c’est d’arriver rapidement à 25 %. Et cet investissement devrait nous y aider », assure Patrick Font, qui table sur une entrée dans les nouveaux locaux en avril 2020.

Fondée en 1993, l'entreprise familiale Patrick Font ambitionne de booster rapidement la part de son chiffre d'affaires à l'export.
Fondée en 1993, l'entreprise familiale Patrick Font ambitionne de booster rapidement la part de son chiffre d'affaires à l'export. — Photo : Patrick Font

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.