Rhône

Industrie

Levée de fonds

Mecaware sécurise 40 millions d’euros pour industrialiser le recyclage des rebuts de production de batteries

Par Gilles Cayuela, le 06 octobre 2023

La start-up lyonnaise Mecaware vient de finaliser une levée de fonds de 40 millions d’euros qui va lui permettre de mener à bien l’industrialisation de son pilote de recyclage des rebuts de production de batteries qui sera opérationnel en 2025.

Julien Leclaire, inventeur du procédé à l’origine de Mecaware.
Julien Leclaire, inventeur du procédé à l’origine de Mecaware. — Photo : Pulsalys

Spécialiste du recyclage des batteries en fin de vie et des rebuts de production des usines de fabrication de batteries, Mecaware annonce avoir sécurisé 40 millions d’euros auprès d’un pool d’investisseurs, de l’État français dans le cadre du plan France 2030, et de ses partenaires bancaires.

"Cette levée de fonds est réalisée auprès d’un pool d’investisseurs et est menée par Crédit Mutuel Innovation suivi par le fonds SPI2 géré pour le compte de l’État par Bpifrance dans le cadre de France 2030, et accompagnée par les investisseurs historiques de Mecaware qui renforcent ainsi leur position : EIT InnoEnergy, UI Investissement, Kreaxi, BNP Paribas Développement, Crédit Agricole Création", précise un communiqué.

Un pilote industriel en 2025

Ce financement fait suite à l’obtention en début d’année de subventions de l’État inscrites dans le Plan France 2030 attribuées au projet ScrapCO2MET en partenariat avec les entreprises Verkor et MTB. Il va permettre à la start-up lyonnaise d’industrialiser son pilote de recyclage des rebuts de production de batteries qui sera en opération en 2025. Cet outil produira 50 tonnes de métal (lithium, nickel, cobalt, manganèse) recyclé par an. Pour préparer ce développement, Mecaware est en train de finaliser l’installation de son nouveau centre technique en périphérie de Lyon, à Vénissieux. Ce site de 1 600 m² inclut bureaux, laboratoire R & D et hall industriel.

Cette levée de fonds devrait également permettre "le développement de la gouvernance opérationnelle de l’activité commerciale et la structuration des équipes". Mecaware devrait ainsi passer de 40 salariés à fin août 2023 à 80 personnes en 2024.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition