Lyon

Innovation

La Tannerie végétale veut ouvrir son usine en 2022

Par Julie Van Ossel , le 24 septembre 2021

Proposant une alternative au cuir animal, la Tannerie végétale réalise une matière similaire 100 % végétale. La jeune entreprise installée entre Lyon et Saint-Etienne passe du stade de prototypage à celle de pré-industrialisation de ce matériau unique.

Deux salariés ont rejoint les trois cofondateurs de la Tannerie végétale en 2021.
Deux salariés ont rejoint les trois cofondateurs de la Tannerie végétale en 2021. — Photo : La Tannerie végétale

Créée début 2020 et hébergée depuis au sein de l’incubateur Manufactory Sans Souci, la Tannerie végétale propose une alternative végétale au cuir aniaml et au simili. Un matériau compostable ou recyclable, 100 % issu de végétaux locaux que les cofondateurs ambitionnent de produire à grande échelle dès le premier semestre 2022, au sein de leur propre tannerie, entre Lyon et Saint-Etienne. Pour ouvrir cette usine, une levée de fonds est en préparation.

Cette innovation, Fanny Deleage, docteure en sciences des matériaux en a eu l’idée il y a trois ans alors qu’elle travaillait dans l’industrie agroalimentaire : "mon rôle était de créer de la fausse viande à base de végétaux. Lors d’une expérience, le résultat ressemblait davantage à du cuir qu’à de la viande, cela m’a donné envie de creuser". Pour développer sa matière et créer la Tannerie végétale, Fanny Deleage s’est associée à Yvan Chalamet (enseignant-chercheur) et Jim Goudineau, ingénieur R & D devenu le directeur commercial de la jeune entreprise. Leur produit, encore à l’état de prototype, intéresse déjà les marques de vêtements, chaussures et maroquinerie, qui participent à son développement en testant la matière dans leurs ateliers de fabrication.

Prototype breveté

Développé au sein du laboratoire IMP (Ingénierie Matériau Polymère), le prototype breveté entame désormais sa phase de pré-industrialisation. Le procédé de fabrication mis en place ne nécessitera ni eau, ni produits chimiques. Deux salariés, un ingénieur et un technicien R & D ont rejoint l’équipe de la Tannerie végétale en 2021. Des emplois financés grâce à un partenariat avec la SATT Pulsalys, l’incubateur deep tech de Lyon et Saint-Etienne qui est entré au capital à hauteur de 5 %. Mais aussi grâce à la bourse French tech Émergence de la BPI (90 000 euros), que la start-up a obtenue mi-2020. La Tannerie végétale vient aussi de remporter 25 000 euros en devenant lauréate du concours d’innovation I-lab organisé par le ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en partenariat avec Bpifrance.

Deux salariés ont rejoint les trois cofondateurs de la Tannerie végétale en 2021.
Deux salariés ont rejoint les trois cofondateurs de la Tannerie végétale en 2021. — Photo : La Tannerie végétale

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail