Auvergne Rhône-Alpes

Transport

HRS et McPhy mettent 20 millions d'euros dans les taxis à hydrogène Hype

Par Pierre Lelièvre, le 16 décembre 2021

La société parisienne Hype s’adosse à HRS et McPhy, deux industriels de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour assurer le développement de ses infrastructures destinées à sa flotte de taxis à hydrogène.

Avec le partenariat signé avec HRS et McPhy, Hype compte déployer, en parallèle d’une flotte de 10 000 véhicules, un réseau de stations de ravitaillement à hydrogène à Paris.
Avec le partenariat signé avec HRS et McPhy, Hype compte déployer, en parallèle d’une flotte de 10 000 véhicules, un réseau de stations de ravitaillement à hydrogène à Paris. — Photo : Hype

Deux des entreprises les plus importantes de la région Auvergne-Rhône-Alpes en matière de mobilité hydrogène, HRS et McPhy, investissent 20 millions d’euros auprès de la société parisienne Hype (CA : NC ; 200 salariés). Opérateur d’une flotte de taxis à hydrogène, lancée en 2015 par Mathieu Gardies, la société compte profiter du leadership industriel des deux groupes spécialisés dans les stations de recharge à hydrogène pour déployer, d’ici aux Jeux Olympiques 2024, une flotte de 10 000 taxis à Paris et installer 20 stations de recharge d’hydrogène vert. À horizon fin 2024, la société compte s’installer dans 15 villes françaises ainsi qu’à l’étranger.

Le fabricant de stations de ravitaillement hydrogène HRS s’est engagé à investir 6 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 2 millions d’euros de la Holding HR que détient Hassen Rachedi, le patron et fondateur d’HRS. En parallèle, l’entreprise drômoise McPhy, spécialisée dans les équipements de production et de distribution d’hydrogène, met au pot un total de 12 millions d’euros. L’engagement financier des PME industrielles se fait au travers d’obligations convertibles au capital de Hype.

12 stations d’une tonne d’hydrogène

 Avec ce financement de 20 millions d'euros, Hype sécurise son approvisionnement d'équipements auprès de ces industriels d'Auvergne-Rhône-Alpes. D’ici à 2023, si Hype reçoit les subventions prévues, HRS fournira un total de six stations de recharge d’une capacité d’une tonne par jour d’hydrogène ainsi que deux stations de 200 kg par jour. McPhy fournira de son côté six stations d’une capacité d’une tonne d’hydrogène par jour, ainsi que de deux électrolyseurs. En attendant, une première commande ferme a été scellée pour la fourniture par chacune des deux PMI d’une station haute capacité, ainsi que d’une station petite capacité pour HRS et d’un électrolyseur pour McPhy. "C’est un nouvel accord historique pour HRS, grâce auquel nous étendons doublement notre influence. D’une part, en nous positionnant sur le marché à très fort potentiel de la mobilité urbaine décarbonée […]. D’autre part, en fournissant les premières stations à très larges capacités d’une tonne quotidienne sur le sol européen," explique notamment le PGD et fondateur d’HRS, Hassen Rachedi, dans un communiqué.

Avec le partenariat signé avec HRS et McPhy, Hype compte déployer, en parallèle d’une flotte de 10 000 véhicules, un réseau de stations de ravitaillement à hydrogène à Paris.
Avec le partenariat signé avec HRS et McPhy, Hype compte déployer, en parallèle d’une flotte de 10 000 véhicules, un réseau de stations de ravitaillement à hydrogène à Paris. — Photo : Hype

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail