Lyon

Cycles

Procédure collective

Deux offres sur la table pour reprendre Probikeshop

Par Gilles Cayuela, le 05 décembre 2023

Le leader français de la distribution en ligne de vélos et articles de cyclisme Probikeshop va peut-être échapper à la liquidation judiciaire. Deux offres de reprise ont été déposées auprès du tribunal de commerce de Lyon. Cumulées, elles permettraient de sauver 24 emplois sur les 83 que compte encore la société basée à Lyon.

Deux offres de reprise, complémentaires, de Probikeshop sont arrivées sur la table du tribunal de commerce de Lyon.
Deux offres de reprise, complémentaires, de Probikeshop sont arrivées sur la table du tribunal de commerce de Lyon. — Photo : Probikeshop

Placé en redressement judiciaire le 7 novembre dernier, le leader français de la distribution en ligne de vélos et d’articles de cyclisme Probikeshop va peut-être échapper à la liquidation judiciaire. Deux offres complémentaires ont été déposées, vendredi 1er décembre, auprès du tribunal de commerce de Lyon pour la reprise des actifs de Dolphin France (142,5 M€ de CA en 2022), la société éditrice du site Probikeshop.

Une offre pour Biked, le site de vélo de seconde main

Fondée en 2005 par Olivier Rochon, Dolphin France a été emportée dans la tourmente, ces derniers mois, ce qui a conduit son actionnaire de référence, l’allemand Internetstores, division du groupe Signa Sports United, à déposer, courant octobre, une demande d’insolvabilité auprès du tribunal de commerce de Stuttgart. Sur l’exercice 2023, clos au 30 septembre, Dolphin France a vu son chiffre d’affaires dégringoler à 54,9 millions d’euros.

La première offre émane de la société Matériel-Vélo.com, basée à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Cette dernière se propose de reprendre Biked - le site de vente en ligne de matériel de cyclisme de seconde main lancé en avril 2021 par Dolphin France - et ses 4 salariés. Dirigé par Olivier Roche, Biked a enregistré un peu plus de 15 000 transactions (vélos et matériel détaché) sur l’année 2023 et a pour objectif de multiplier par quatre le nombre de ses ventes en 2025. En devenir, cette marketplace, qui mise sur la montée en puissance du marché de l’occasion, compte déjà plus de 100 000 utilisateurs inscrits.

Une vingtaine de postes sauvés

La seconde offre concerne le périmètre strict de Probikeshop. Elle est portée par Troika International Ltd. Basée à Hong Kong, cette société spécialisée dans le commerce international avait déjà accompagné Probikeshop dans le financement de son développement avant l’arrivée du suisse Migros en 2010 (remplacé en 2017 par Internetstores). Toika International Ltd, qui connaît donc bien l’entreprise, se proposerait de reprendre une vingtaine de salariés sur les 83 que compte encore Dolphin France.

Selon nos informations, cette offre pourrait être revue à la hausse dans le cadre d’une négociation engagée avec le tribunal de commerce de Lyon qui doit se prononcer, jeudi 7 décembre, sur la poursuite ou non de la période d’observation. Si les garanties du financement de cette période d’observation sont apportées par la direction de Probikeshop, le tribunal de commerce ne devrait pas prononcer de liquidation judiciaire et le processus de reprise de tout ou partie de Dolphin France pourrait donc se poursuivre jusqu’au 19 décembre, date à laquelle le tribunal doit se prononcer sur les offres reçues.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition