Lyon

Formation

Coronavirus : quand les plateformes contribuent à la continuité pédagogique

Par Pierre Lelièvre, le 25 mars 2020

Tandis que l’ensemble des établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, la continuité pédagogique s’organise. À Lyon, les plateformes de la EdTech s’offrent aux enseignants, parents et élèves touchés.

À l'image de Digischool qui propose une offre promotionnelle à l'occasion du contexte de crise sanitaire, les plateformes de formation en ligne lyonnaises sont nombreuses à adapter leur offre auprès des élèves.
À l'image de Digischool qui propose une offre promotionnelle à l'occasion du contexte de crise sanitaire, les plateformes de formation en ligne lyonnaises sont nombreuses à adapter leur offre auprès des élèves. — Photo : DR

Confinés depuis lundi 16 mars en raison de la fermeture des établissements scolaires, les écoliers, collégiens et lycéens ne sont pas pour autant en vacances. Édouard Philippe l’a justement rappelé : les écoles seront fermées « aussi longtemps que nécessaire », mais pas question en revanche que le parcours éducatif s’arrête. Si l’Éducation nationale assure une continuité avec des cours en ligne et un suivi à distance des professeurs, les acteurs lyonnais de la Edtech (nouvelles technologies appliquées à l'éducation, NDLR) s’adaptent à la situation.

C’est le cas chez Woonoz (CA 2019 : 10,5 M€ / 100 salariés), entreprise lyonnaise, qui propose une plateforme de remise à niveau en orthographe certifiante, baptisée Projet Voltaire. Ses dirigeants ont décidé d’offrir dès le début de la crise un accès gratuit à l’ensemble des élèves pendant toute la durée de fermetures des écoles. « Toutes les écoles peuvent en faire la demande via notre site », explique Pascal Hostachy, cofondateur du site.

Chez Digischool (60 salariés), qui se revendique numéro un sur le segment de l’éducation, la tentation a été la même. « Nous mettons en avant nos outils de préparation et de réussite pour les élèves du CP à la terminale », présente Anthony Kuntz, président de la société lyonnaise qui lance à cette occasion une offre spéciale d’abonnement à 1 € par mois pendant un an contre 14,99 € habituellement pour accéder à plus de 20 000 contenus pédagogiques.

Du côté de l’éditeur lyonnais de manuels scolaires numériques et papiers, Lelivrescolaire.fr (50 salariés), la continuité pédagogique prime également. Le site propose aux professeurs un accès gratuit au service premium pendant la crise.

Les demandes s’accumulent

Et le succès est au rendez-vous. « Nous n’arrivons pas à suivre. Les demandes s’accumulent pour fournir des accès d’administrateurs aux écoles et aux professeurs afin qu’ils puissent ensuite créer des accès pour leurs élèves », livre Pascal Hostachy. Sur la centaine de salariés en télétravail, 25 personnes travaillent à plein-temps sur cette mission. « C’est d’abord une manipulation technique d’ouverture des droits. Ensuite, nous nous assurons de fournir une documentation détaillée d’utilisation », ajoute-t-il. Des webinars (contraction de web et séminaire, NDLR) sont également organisés pour accompagner les utilisateurs.

Anthony Kuntz, président de Digischool
Anthony Kuntz, président de Digischool - Photo : Géraldine Aresteanu

Digischool a redéployé certaines ressources de révision gratuitement auprès des élèves. La société a également décidé d’accélérer sa feuille de route pour s’adapter aux événements. « Nous avons avancé le lancement d’un superforum pour permettre aux élèves d’échanger entre eux et de trouver des réponses à leurs questions. Il devait initialement être lancé en septembre », précise Anthony Kuntz. L’offre gratuite comprend également un live chat pour échanger avec des professeurs de lycée bénévoles, plus de 4 000 vidéos thématiques et des conseils pratiques à l’approche des examens.

Une précipitation qui a mobilisé les équipes en urgence. « On a la chance d’être hyper outillés pour le travail à distance. Le passage en télétravail forcé n’a pas été compliqué à mettre en place », relativise le dirigeant.

Un nombre de visites multiplié par cinq

La demande est telle qu’elle se traduit concrètement pour Anthony Kuntz : « Nous n’avons jamais connu une telle progression de visites sur le site et les différentes plateformes. Certains services ont vu leur nombre de visites multiplié par cinq, comme celui dédié aux écoliers de primaire par exemple », relève le dirigeant.

Pascal Hostachy, cofondateur de la plateforme Projet Voltaire
Pascal Hostachy, cofondateur de la plateforme Projet Voltaire - Photo : Raynal

Pour Pascal Hostachy, pas question en revanche de dévoiler des chiffres précis. « Je me garderai bien d’utiliser le terme d’opportunité dans cette période. On préfère apporter le meilleur service pédagogique tant aux professeurs qu’aux écoliers », explique-t-il.

Pour assurer un accès constant au service en ligne, Woonoz dispose de serveurs suffisants. « Nous anticipons un flux de connexions supérieur en inhibant certaines fonctionnalités dédiées aux administrateurs qui sont gourmandes en bande passante », fait-il savoir.

Nouveaux services

Alors que Projet Voltaire s’adresse essentiellement aux écoles (70 %), les entreprises prennent aussi de plus en plus le pli de ce type de formation en ligne. « La part d’entreprises progresse vite. Avec cette période de crise, on constate deux comportements : soit les entreprises remettent le déploiement à plus tard, soit elles estiment que c’est le moment ou jamais de le déployer à grande échelle dans leur entreprise, les salariés étant déjà en situation de travail à distance. », note-t-il.

Le dirigeant compte aussi élargir son offre « entreprise » en permettant aux enfants des salariés en télétravail de bénéficier gratuitement du service orthographique. « C’est un gros chantier sur lequel on planche depuis dix jours et qui, je l’espère, pourrait voir le jour rapidement ».

À l'image de Digischool qui propose une offre promotionnelle à l'occasion du contexte de crise sanitaire, les plateformes de formation en ligne lyonnaises sont nombreuses à adapter leur offre auprès des élèves.
À l'image de Digischool qui propose une offre promotionnelle à l'occasion du contexte de crise sanitaire, les plateformes de formation en ligne lyonnaises sont nombreuses à adapter leur offre auprès des élèves. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail