Loire

Numérique

Advercity reprend son concurrent Web Editions

Par Gilles Cayuela, le 19 juillet 2019

Spécialiste du développement et de la gestion de sites web à fort trafic, Advercity vient de finaliser la reprise de la société parisienne Web Editions. Une opération de croissance externe particulièrement intéressante pour la PME de La Talaudière. 

Une partie de l'équipe d'Advercity regroupée autour de son président Arnaud Bailly (second rang, 5e place en partant de la gauche)
Une partie de l'équipe d'Advercity regroupée autour de son président Arnaud Bailly (second rang, 5e place en partant de la gauche) — Photo : DR

Spécialisé dans le développement et la gestion de sites web à fort trafic, le ligérien Advercity (18 salariés ; 3,5 M€ de CA) vient de finaliser le rachat de son concurrent direct, le parisien Web Editions (1,2 M€ de CA). Plateforme privée d’accompagnement aux démarches administratives quotidiennes des entreprises et particuliers (kbis, actes d'état civil et pré-demande de passeports notamment), Web Editions va venir renforcer le pôle démarches administratives d’Advercity.

« Avec Web Editions, nous comptons désormais 8 sites dédiés aux démarches administratives sur la quarantaine de sites que nous gérons (dont annuaire-mairie.fr, vos-demarches.com, mairie.net, db-city.com, comune-italia.it, Cidade-brasil.com.br, calcul-impots.com, mesallocations.fr, N.D.L.R.). Cette croissance externe, nous permet d’annihiler un concurrent qui faisait le même métier que nous mais aussi de récupérer le site pour lequel il proposait ses services en affiliation et bien entendu d’augmenter assez significativement notre chiffre d’affaires », se réjouit Arnaud Bailly, président d’Advercity.

Complémentarité et rentabilité

Cette croissance externe va aussi permettre à Advercity d’élargir son spectre d’intervention puisque les deux sociétés sont assez complémentaires en matière de référencement. « Advercity a un fort savoir-faire sur les recherches géolocalisées par communes et Web Editions est plus en pointe sur les recherches généralistes », ajoute Francisco Diez de la banque d’affaires Oaklins, qui a accompagné Advercity dans cette opération.

Si Advercity (3,5 millions de visites et 6 millions de pages vues par mois tous sites confondus) devrait donc voir son trafic et ses recettes augmentées, c’est surtout en termes de rentabilité que l’opération s’annonce juteuse. « Comme il s’agit d’une activité similaire à la nôtre, nous allons pouvoir faire des économies d’échelle et intégrer la gestion de Web Editions sans que cela ne nous rajoute de charges et du coup nous permettre de dégager des marges plus importantes que les anciens propriétaires », développe Arnaud Bailly, qui à court et moyen terme envisage d’autres opérations de croissance externe.

Une partie de l'équipe d'Advercity regroupée autour de son président Arnaud Bailly (second rang, 5e place en partant de la gauche)
Une partie de l'équipe d'Advercity regroupée autour de son président Arnaud Bailly (second rang, 5e place en partant de la gauche) — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.