Dordogne
Sodopac cherche à développer la vente de ses chaussons à l’export
Dordogne # Textile # Fusion-acquisition

Sodopac cherche à développer la vente de ses chaussons à l’export

S'abonner

Créé en 1947, l’atelier de fabrication de chaussons Sodopac vient d’être repris par un trio d’investisseurs. Ils sont déjà au travail pour relancer la marque Airplum en développant le e-commerce et convaincre de nouveaux distributeurs à l’export, afin de faire perdurer son savoir-faire autour d’une semelle en mousse "made in Dordogne".

Frédéric Guiral de Haas, l’un des trois repreneurs de la manufacture, devant l’un des derniers investissements en date de la Sodopac, une troisième machine de fabrication de semelles en mousse polyuréthane expansé — Photo : Romain Béteille

À Augignac (Dordogne), en plein cœur du Périgord vert qui a vu naître la charentaise à la fin du XIXe siècle, la Société Dogneton pantoufles articles chaussants - Sodopac - est en plein renouveau. Regroupant 50 salariés - dont 40 à la production - pour un chiffre d’affaires annuel de 6 millions d’euros, la manufacture de chaussons a été reprise récemment par un trio d’entrepreneurs : le directeur financier Hervé Accart, le spécialiste de la vente de textile à l’export Xavier Paulin et Frédéric Guiral de Haas, qui a notamment officié en tant que CEO Asie de la marque Aigle pendant dix ans.

Associé à deux business angels, au fonds Nouvelle-Aquitaine co-investissement, à Charente-Périgord Expansion et au fonds FCPR W Multistratégies de M Capital, et enfin grâce à un prêt bancaire (pour un investissement total "dépassant le chiffre d’affaires", souligne Frédéric Guiral de Haas), le trio a fondé Carabas pour reprendre Sodopac, née en 1947, des mains de ses précédents propriétaires depuis 2015, Sylvain et Hélène Belle-Clôt.

Savoir-faire technique

Pour séduire ses repreneurs, Sodopac, qui fournit environ 600 000 paires par an, essentiellement (60 %) aux GMS, a investi l’an dernier plus d’un million d’euros dans un nouvel entrepôt de stockage et une troisième machine d’injection de polyuréthane expansé (en provenance d’Italie) pour augmenter de 40 % sa capacité de production. Cette mousse polymère ultralégère, isolante et en grande partie biodégradable, est le savoir-faire "made in Dordogne" qui le différencie de la concurrence dans un secteur pour lequel le made in France est aujourd’hui devenu marginal (à quelques exceptions près comme le périgourdin Fargeot).

"Le processus breveté a été mis en place dans les années 80. Cela fait de nous les seuls en France à pouvoir vendre du chausson entre 16 et 32 euros la paire", affirme le cogérant. Pour préserver leur savoir-faire dans à une industrie délocalisée en Asie et fabriquée en majorité avec du PVC, les repreneurs de Sodopac devraient recruter une douzaine de personnes. Ils s’attellent surtout à plusieurs chantiers en parallèle pour changer leurs circuits de distribution.

Une marque poussée vers l’export

Le premier chantier est le développement de la marque Airplum via son site internet. "Nous souhaitons multiplier par dix la part du e-commerce, qui représente aujourd’hui 5 % de notre chiffre d’affaires", détaille Frédéric Guiral de Haas. Il prévoit par ailleurs de continuer à fournir les GMS - tout en souhaitant en être moins dépendant pour augmenter sa marge - et de développer encore la distribution en multimarques (environ 250 aujourd’hui).

L’export est une autre des priorités de l’entreprise. "Nous avions quelques distributeurs au Japon, au Canada et en Europe du Nord mais cela s’est arrêté avec le Covid. Il y a de belles opportunités au Japon, en Scandinavie, au Canada, en Allemagne ou en Angleterre. L’Asie est aussi un gros marché, car même s’il est trusté par le mass market à très bas prix, y accumuler des marchés de niche peut être intéressant pour nous si on sait trouver les bons détaillants", explique le PDG, annonçant son souhait d’écouler 10 % des volumes à l’export. Sodopac espère atteindre, une fois ce plan à cinq ans déployé, 10 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Dordogne # Textile # E-commerce # Fusion-acquisition # International # Investissement
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise SOCIETE DOGNETON PANTOUFLES ARTICLES CHAUSSANTS