Grand Est
Nouveau record des exportations dans le Grand Est
Grand Est # Import

Nouveau record des exportations dans le Grand Est

S'abonner

Grâce à un niveau record de ses exportations, le Grand Est est l’une des rares régions françaises à présenter une balance commerciale positive. C’est ce que met en avant le 21e tableau de bord du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) du Grand Est.

Les entreprises du Grand Est ont exporté pour 73 milliards d’euros de marchandises — Photo : Olivier Rateau

1,4 milliard d’euros. C’est le solde de la balance commerciale du Grand Est sur un an selon le 21e tableau de bord du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), publié fin novembre. En France, seulement deux régions présentent une balance commerciale positive : l’Occitanie et, donc, le Grand Est. Derrière ce chiffre positif se cache un nouveau record pour le montant des exportations de la région, lié notamment à l’inflation : 73,7 milliards d’euros.

L’Alsace pèse 52 % des exportations

Et les deux départements alsaciens y sont pour quelque chose : le montant des exportations du Bas-Rhin et du Haut-Rhin a progressé de 5 % sur un an et dépasse les 38 milliards d’euros. "L’Alsace représente à elle seule 52 % du montant du commerce extérieur de la région. Le territoire est l’élément structurant du Grand Est", affirme Jean-Paul Nollet, président du groupe de travail conjoncture du Ceser, à l’origine du rapport.

"Les secteurs les plus porteurs des exportations alsaciennes sont la machinerie industrielle et agricole avec 5,8 milliards d’euros, suivie du matériel de transport (5,5 milliards d’euros), les produits pharmaceutiques (4,5 milliards d’euros), les produits chimiques et les cosmétiques (4,4 milliards d’euros) et enfin les produits issus de l’industrie l’agroalimentaire (2,8 milliards d’euros)", détaille Nicolas Brizion, chargé de mission dans le groupe de travail conjoncture du Ceser.

Les importations progressent plus vite que les exportations

Malgré ce record, le solde commercial régional annuel continue de diminuer, s’éloignant du montant de 6,4 milliards atteint en 2021. La raison ? La croissance des importations (+9,3 %) sur un an est bien plus forte que celle des exportations (+4,7 %). "Les produits les plus importés dans le Grand Est proviennent du secteur pharmaceutique, de la construction automobile, des produits chimiques, comme le plastique et le caoutchouc, ou encore des machines et des équipements d’usage général, comme l’électroménager", expliquent les deux membres du Ceser.

L’Allemagne, premier partenaire

L’Allemagne est le premier partenaire commercial de la région Grand Est, aussi bien pour les exportations, avec 18,6 milliards d’euros sur un an, que pour les importations, avec 19,5 milliards d’euros. Le Grand Est exporte également de manière conséquente vers l’Italie (6 milliards d’euros), les États-Unis (5,3 milliards d’euros) ou encore la Belgique (5,2 milliards d’euros). Côté importation, le territoire est tourné principalement vers la Chine et la Belgique (4,8 milliards d’euros chacun) et l’Italie (4,7 milliards d’euros).

Grand Est # Import # Export # Conjoncture