Le groupe Aptar investit sur ses sites de Granville et Val-de-Reuil
# Pharmacie # ETI

Le groupe Aptar investit sur ses sites de Granville et Val-de-Reuil

S'abonner

Débuté en 2020, le projet d’expansion internationale multi-sites d’Aptar Pharma est destiné à accroître considérablement la capacité de production de toutes les gammes de produits et notamment sur les sites normands de Granville (Manche) et Val-de-Reuil (Eure), où d’importants investissements sont programmés.

L’usine de Granville va disposer d’un nouveau mixeur (pour les mélanges) de haute technicité — Photo : Stéphane Adam

Spécialisé dans la conception, la fabrication de solutions pour l'administration de médicaments et les emballages de cosmétiques, le groupe américain Aptar (siège à Crystal Lake-Illinois ; 3 Md$ de CA ; 13 500 collaborateurs) investit 175 millions d’euros sur ses sites français jusqu'en 2024, et ce depuis 2020. Parmi les sites concernés, se trouve le site Aptar Pharma de Granville dans la Manche (près de 550 salariés), dédié à la production de composants élastomériques (bouchons de flacon, pistons de seringues, capuchons de seringues et protèges aiguilles) où 133 millions d’euros sont investis dans un vaste projet d’expansion. Un investissement majeur destiné à renforcer la qualité des produits, à réduire le risque de particules et d’interaction avec les médicaments au contact desquels les contenants peuvent se trouver : "L’usine va disposer d’un nouveau mixeur (pour les mélanges) de haute technicité. L’ensemble des process, jusqu’à la préparation des composants, sera effectué dans une nouvelle usine de 19 000 m2 qui nous permettra d’accroître de 30 % notre capacité de production", confirme Gaël Touya, président d’Aptar Pharma.

Renforcer la qualité de production

À terme, Aptar Pharma sera ainsi en mesure de fabriquer plus de 10 milliards d’unités de composants injectables par an. Aptar France veut également renforcer la qualité de sa production, notamment celle des bouchons de flacons et des pistons de seringues pelliculés PremiumCoat®, un système capable de combiner à la fois une formulation d’élastomère pure, un procédé de pointe et une technologie de pelliculage EFTE conçu pour maintenir l’intégrité des médicaments injectables sensibles. "Les investissements vont nous permettre également d’industrialiser la gamme de solutions PremiumCoat® dans de nouvelles salles blanches ISO 7, ainsi que dans des systèmes robotiques avancés", ajoute le dirigeant. Si la nouvelle usine est déjà sortie de terre, la production en elle-même devrait démarrer dès 2025. Aptar Pharma a, en outre, complété ce programme d’expansion par une augmentation de capacité et de surface de production pour la gamme PremiumCoat sur son 2e site manchois, à Brécey (plus de 430 salariés), à quelques kilomètres de Granville. Le groupe a reçu une subvention de 13 millions d’euros pour la construction et l’expansion des installations européennes d’Aptar Pharma dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) "Capacity building" découlant du Programme d’investissements d’Avenir (PIA), pour lutter contre la propagation de la COVID-19 et participer à la reconstruction du tissu industriel pharmaceutique français.

5 millions d’investissement à Val-de-Reuil

Gael Touya, président Aptar France : "A Val-de-Reuil, l’ensemble des forces vives de la division prescription sera regroupé sur un seul et même site." — Photo : Aptar

Le site de recherche et développement d’Aptar Pharma, à Val-de-Reuil, dans l’Eure, dédié aux dispositifs de diffusions et de pulvérisations (pompes et valves) est également concerné par un investissement. Le site, qui emploie près de 1 200 salariés dont 150 en R & D, fait l’objet d’une extension afin d’augmenter sa capacité et d’offrir un nouvel environnement de travail à l’équipe R & D d’Aptar. Aptar Pharma, soutenu par les collectivités locales, la Région Normandie et le crédit d’impôt Recherche de l’État, investit cinq millions d’euros dans un nouveau bâtiment Recherche et Développement, dont la première pierre a été posée le 15 mars 2023. "L’ensemble des forces vives de la division prescription sera regroupé sur un seul et même site. Ce nouveau cadre de travail va permettre aux salariés d’être beaucoup plus réactifs mais aussi de pouvoir accueillir des clients pour réaliser des projets en co-développement. L’usine devrait être opérationnelle en 2025", précise Gaël Touya.
L’entreprise prévoit un nouveau bâtiment à énergie positive d’une superficie de 3 000 m2 (2 500 m2 bureaux + 500 m2 zones techniques). Il permettra un gain de 40 % en matière de consommation de gaz, aura un toit composé de panneaux solaires et permettra d’accueillir 160 personnes avec de nouvelles conditions de travail. L’eau de pluie récupérée dans une cuve de 40 000 m3 sera utilisée pour les sanitaires et les espaces verts. Aptar Pharma a été labellisée Vitrine Industrie du Futur en 2022, et produit un milliard de produits finis et cinq milliards de composants.

Le groupe Aptar est le premier employeur privé des départements de l’Eure et de la Manche avec sept sites, 3 400 salariés, dont 2 420 pour Aptar Pharma.

Manche Eure # Pharmacie # ETI # Investissement industriel