Lyon
LDLC s’apprête à reprendre le site Rue du Commerce et renoue avec la croissance
Lyon # Commerce # High-tech

LDLC s’apprête à reprendre le site Rue du Commerce et renoue avec la croissance

S'abonner

À peine remis de sa phase de décroissance post-Covid, le spécialiste de la distribution de produits informatiques LDLC retrouve son appétit pour des opérations de croissance externe. En ligne de mire, l’emblématique site de vente en ligne Rue du Commerce.

Laurent de la Clergerie, président et fondateur du groupe de distribution informatique lyonnais LDLC — Photo : Véronique Védrenne

Le groupe de distribution de produits informatiques et high-tech LDLC (1 100 salariés ; 567 M€ de CA en 2022-2023) annonce ce vendredi 8 décembre 2023 être entré en négociations exclusives avec la société Rue du Commerce, en vue d’acquérir son fonds de commerce de vente en ligne de produits informatiques, composants et high-tech.

Créé en 1999, Rue du Commerce est un acteur pionnier spécialiste du high-tech, premier acteur français à lancer sa place de marché en 2007. En 2020, suite à sa cession par Carrefour à Shopinvest, propriétaire des 3 Suisses, le site d’e-commerce est recentré sur le high-tech, l’informatique et les produits innovants de jeunes start-up françaises.

La finalisation de cette opération, soumise à l’information et la consultation des instances représentatives du personnel et à la signature d’un accord définitif sous certaines conditions suspensives incluant l’autorisation de l’Autorité de la concurrence, est envisagée au plus tard au 30 juin 2024.

Les boutiques sauvent la mise

Ce projet d’acquisition intervient dans un contexte d’embellie pour LDLC, en difficulté dans la période post-Covid. Au 1er semestre de l’exercice 2023-2024, d’avril à septembre 2023, son chiffre d’affaires consolidé atteint près de 267 millions d’euros en hausse de 5,1 % comparé à la même période de l’exercice précédent (avril septembre 2022). Un rebond majoritairement porté par les revenus issus de son réseau de boutiques qui s’élèvent à 63,2 millions, en hausse de près de 21 %.

"Cette croissance solide démontre la pertinence des investissements réalisés par le groupe pour renforcer son maillage territorial et sa proximité avec ses clients", indique le communiqué de l’entreprise sise à Limonest (Rhône). À périmètre constant, l’activité BtoB reste en recul de 10,6 %, toujours impactée par un contexte macroéconomique incitant les entreprises à différer leurs investissements.

Toutefois, le groupe se réjouit du redressement global de son taux de marge brute à 21,5 % du chiffre d’affaires, soit une croissance de 12,7 % comparé au 1er semestre 2022-2023. Le résultat net part du groupe reste négatif à - 3,6 millions d’euros.

Lyon # Commerce # Informatique # High-tech # Fusion-acquisition