Le Havre
La start-up Drone XTR s’associe à Seris Security pour surveiller les aéroports français contre la menace des drones
Le Havre # Aérien

La start-up Drone XTR s’associe à Seris Security pour surveiller les aéroports français contre la menace des drones

S'abonner

Le groupement Drone XTR - Seris Security a remporté le marché de la DSNA (Direction des services de la navigation aérienne) portant sur l’installation de moyens de surveillance de l’espace aérien de huit aéroports français pour la détection des drones.

Drone XTR a développé une solution de contrôle de l’espace aérien basse hauteur basée sur la détection de drones — Photo : NAE

Premier groupe français sur le marché de la sécurité, l’entreprise parisienne Seris Security, spécialisée dans les solutions globales de sécurité et de sûreté professionnelles (7 000 collaborateurs), s’est adossée à la start-up havraise Drone XTR pour répondre à l’appel d’offres de la DSNA (Direction des services de la navigation aérienne), portant sur l’installation de moyens de surveillance de l’espace aérien de 8 aéroports français pour la détection des drones. Un marché que le groupement a remporté le 23 novembre 2023, pour un montant de 7,2 millions d’euros. Le groupement a fait valoir deux principaux atouts : une solution déjà déployée sur plus de 60 sites sensibles et ayant fait ses preuves en matière de détection de drones, et un système totalement passif et indétectable ayant une portée de 10 km. En effet, la start-up havraise fondée en 2011 par Jean-François Adam, expert en modélisme, a développé une solution de contrôle de l’espace aérien basse hauteur basée sur la détection de drones. Celle-ci bénéficie d’un positionnement unique sur le marché : son système totalement passif et indétectable permet une installation, directement sur le site, capable de détecter toute irruption d’un drone dans un espace aérien, dans un rayon de 10 km.

Un système de détection rapidement opérationnel

"La DSNA cherchait un service de détection ayant fait ses preuves, qui puisse être prêt pour le printemps 2024. À l’heure actuelle, notre système est le seul à avoir été déployé sur plus de soixante sites sensibles en France, dont certains sont situés aux abords de ces aéroports. Ainsi pour certains aéroports, nous n’aurons qu’à ouvrir un accès à nos systèmes pour fournir les informations de vols de drones à la DNSA", commente Jean-François Adam, président de Drone XTR. La start-up va travailler sur ce projet avec son co-traitant SERIS TLS (Télésurveillance) qui offre une infrastructure de surveillance disponible 24 heures / 24, 7 jours / 7 et peut intervenir rapidement pour la maintenance du service.

Autre paramètre de l’appel d’offres auquel répondait le groupement parisiano-normand : l’accès aux informations de détection. "Notre système est en mesure d’éditer une fiche avec le numéro de série du drone, l’heure et la position GPS de son décollage, la vitesse et son périmètre de vol. Ces informations sont enregistrées dans l’IHM (Interface Homme Machine). Nous avons ainsi pu recenser et enregistrer les données de 150 000 vols de drones en 2023 en France", ajoute Jean-François Adam qui mise sur les associations d’expertises avec d’autres entreprises pour asseoir le développement de son entreprise.

Drone XTR s’est en effet déjà associé à des partenaires normands afin d’être en mesure de répondre à des appels d’offres de grande échelle : Cordon DS2i pour renforcer la Sécurité des Systèmes d’Information (SSI) de Drone XTR et se faire une place notamment sur le marché militaire, Selha Group pour la vérification et la mise à jour des composants, ou encore Thalès.

Le Havre # Aérien # Aéroport # Sécurité