Seine-Maritime
La labellisation verte d’Olvea séduit les donneurs d’ordres
Seine-Maritime # Industrie # RSE

La labellisation verte d’Olvea séduit les donneurs d’ordres

S'abonner

Pour la troisième année consécutive, Olvea, producteur d’huiles 100 % naturelles et biosourcées pour la cosmétique et la nutrition, a reçu la médaille Platinum d’Ecovadis, l’organisme indépendant de notation de la durabilité des entreprises. Une démarche verte que l’entreprise fécampoise valorise auprès de ses grands donneurs d’ordres.

"C’est un formidable outil de différenciation face à la concurrence de pouvoir produire de façon écoresponsable et de le prouver grâce à un label comme Ecovadis", souligne Arnauld Daudruy, président du groupe Olvea — Photo : Olvea/Laurent Critot

Avoir un impact positif pour la planète, c’est l’un des objectifs affichés d’Olvea, producteur d’huiles 100 % naturelles et biosourcées destinées à la cosmétique et la nutrition, basé à Fécamp en Seine-Maritime. Et pour consolider ce chemin ambitieux, Olvea (400 salariés, 230 millions d’euros de chiffre d’affaires) a reçu pour la troisième année consécutive la médaille Platinum d’Ecovadis, organisme indépendant de notation de la durabilité des entreprises.

L’organisme qui s’appuie sur des normes internationales telles que le Pacte Mondial des Nations Unies ainsi que la norme ISO 26 000, évalue plus de 13 000 entreprises chaque année à travers le monde. Ecovadis propose ainsi une aide à l’amélioration de la performance RSE de l’entreprise grâce à une notation reconnue à l’échelle mondiale. "91 % des entreprises tiennent compte des critères RSE dans leurs décisions d’achats, et 85 % des consommateurs sont plus enclins à acheter auprès d’une entreprise réputée pour ses bonnes pratiques RSE qu’auprès d’une entreprise non engagée en matière de développement durable", assure l’organisme de notation.

Une labellisation appréciée des grands donneurs d’ordres

Avec la labellisation Ecovadis, Olvea peut afficher une démarche verte volontariste appréciée notamment par les grands donneurs d’ordre, soucieux de leur image environnementale. "Nous arrivons à valoriser cette démarche auprès des grands donneurs d’ordres de la cosmétique et de la nutrition car c’est une démarche environnementale de haut niveau", se félicite Arnauld Daudruy, président d’Olvea. Des donneurs d’ordres qui ont besoin de rassurer autant leurs clients que leurs partenaires économiques sur leur engagement pour la planète. "Ils ont besoin d’adopter une démarche raisonnée dans leurs approvisionnements par rapport à leurs banques et leurs actionnaires. Les grandes marques se font aussi harceler par les ONG et les médias d’investigation au sujet de leurs pratiques environnementales, ils ont donc besoin de partenaires industriels engagés dans une démarche vertueuse pour améliorer leur image", ajoute Arnauld Daudruy.

Une démarche engagée pour laquelle Olvea, s’est aussi offert une longueur d’avance sur la concurrence avec l’inauguration en 2018 d’une usine éco-conçue sur une friche industrielle dépolluée sur la zone du Parc d’activités des Hautes-Falaises à Fécamp.

Passer au gaz 100 % bio d’ici 2029

Olvea Green Technologies est l’une des premières raffineries vertes (d’huiles végétales) et éco-conçues d’Europe, avec un toit composé de 1 300 m² de panneaux photovoltaïques capables de couvrir 50 % des besoins d’une ligne de raffinage. Le reste de l’alimentation énergétique est acheté auprès de filières de gaz issu de la méthanisation et de l’électricité verte. À présent, Arnauld Daudruy veut aller encore plus loin en passant sur une alimentation en gaz 100 % bio fournie par Engie, d’ici 2029.

Un coût financier mais une relation client enrichie

Une démarche qui va entraîner un surcoût de 1,2 million d’euros en cinq ans sur la facture de gaz pour le patron d’Olvea pour qui cet effort est bénéfique aux relations avec les clients. "On ne peut pas inclure directement dans nos prix de vente le coût de cette énergie verte car nous sommes en concurrence avec un marché international sur lequel les acteurs ne sont pas tous engagés comme nous (NDLR : Olvea réalise 85 % de son chiffre d’affaires à l’export). Mais, cela nous permet d’avoir accès aux clients de manière privilégiée grâce à cette démarche, alors on s’y retrouve", assure le dirigeant. Une stratégie verte qui permet aussi à Olvea d’enrichir ses relations avec ses clients et de passer d’une simple relation commerciale à une relation de partenariat autour d’actions de mécénat. Olvea a ainsi développé avec des partenaires locaux un programme de pêche durable en Mauritanie, et des programmes de reforestation au Burkina Fasso (lieu de production du beurre de karité) aux côtés de l’enseigne de cosmétiques Yves Rocher.

Seine-Maritime # Industrie # RSE
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise GROUPE OLVEA