Nantes
La DIAN investit dans de nouveaux bâtiments et revoit l’organisation du temps de travail
Nantes # Transport # Investissement

La DIAN investit dans de nouveaux bâtiments et revoit l’organisation du temps de travail

S'abonner

La DIAN (Distribution Industrielle Automobile Nantaise), l’un des principaux distributeurs de camions Scania en France, investit près de 4 millions d’euros sur son site nantais pour optimiser son outil de travail, améliorer les conditions de travail des collaborateurs et réduire son empreinte environnementale.

Hervé Sécher, responsable technique, Anne Samson, responsable RH et Eric Chopot, directeur général de la DIAN — Photo : DIAN-Sandra Beziau

Intervenant dans la distribution, la réparation et la location de véhicules industriels, la DIAN (Distribution Industrielle Automobile Nantaise) est l’un des principaux distributeurs de camions Scania en France. La PME (152 salariés, 74 M€ de CA) investit 3,7 millions d’euros dans la reconfiguration de ses sites nantais. 2,5 millions d’euros sont affectés aux bâtiments et 1,2 million d’euros aux équipements. Les travaux portent sur la construction d’une carrosserie peinture et d’un site dédié aux pièces d’occasion répondant aux normes ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement), ainsi que sur l’extension de l’atelier mécanique. La livraison des différents chantiers s’échelonnera de la fin du 1er semestre au second semestre 2024. "À travers ce projet, nous souhaitons, d’une part, accompagner le développement important du parc de véhicules Scania suivis sur notre secteur qui est passé de 2 800 véhicules en 2015 à 4 300 en 2024 ; d’autre part, gagner en productivité et en efficacité pour délivrer un meilleur service", explique Éric Chopot, directeur général de la DIAN.

Réduction de l’empreinte environnementale

Engagée depuis 1996 dans une démarche qualité puis RSE, membre de Dirigeants Responsables de l’Ouest (DRO), la DIAN a également souhaité décarboner ses activités. Dans cette perspective, les travaux réalisés comprennent l’installation de 1 000 m² de panneaux photovoltaïques positionnés sur un nouveau bâtiment isolé et conçu pour bénéficier d’apport de lumière naturelle, des cabines de peinture isolées avec système de recyclage d’air chaud, une pompe à chaleur pour le chauffage des locaux, la récupération de l’eau de pluie pour la piste de lavage…

Semaines de quatre jours

Ces investissements viennent compléter le volet social mis en place par la DIAN pour améliorer les conditions de travail et développer son attractivité. La PME vient, en effet, de finaliser un accord collectif d’entreprise sur la durée et l’aménagement du temps de travail. L’une des principales mesures porte sur la fermeture des 8 agences (Nantes, Auray, Vannes, Cholet, Mûrs-Erigné, Le Poiré-sur-Vie, Châtellerault et Niort) le samedi matin, à partir du 1er juillet 2024. Les heures de travail supprimées le samedi matin ont été réparties sur les autres jours de la semaine, en diminuant la pause du déjeuner. Par ailleurs, le système d’annualisation du temps de travail mis en place va permettre aux salariés de travailler 4 jours par semaine, une semaine sur deux (en dehors du site de Nantes qui fonctionne en équipes) et de bénéficier de deux grands week-ends de trois jours sur une période de 10 semaines. "Cette nouvelle organisation du temps de travail, menée depuis un an en concertation avec les salariés et leurs représentants, répond aux enjeux de notre démarche RSE : amélioration des conditions de travail et de la sécurité, réduction de notre empreinte carbone avec des trajets domicile-travail moins nombreux et des locaux que nous n’avons plus besoin de chauffer et d’éclairer les samedis. Je fais également le pari que cette décision constituera à terme un avantage concurrentiel avec plus de techniciens disponibles pour mieux servir nos clients", argumente Eric Chopot.

Nantes # Transport # Investissement # RSE # Management
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise DISTRIBUTION INDUSTRIELLE ET AUTOMOBILE NANTAISE