Rennes
Face à la pénurie de main-d’œuvre, Legendre Academy délivre ses premiers diplômes
Rennes # BTP # Ressources humaines

Face à la pénurie de main-d’œuvre, Legendre Academy délivre ses premiers diplômes

S'abonner

Un an après avoir ouvert son propre centre de formation des apprentis, le groupe de BTP rennais Legendre délivrera tout prochainement ses premiers diplômes de coffreur-bancheur. Il répond ainsi à son fort besoin de recrutement sur des métiers en tension. Une deuxième promotion est déjà lancée.

Le groupe de BTP Legendre, dirigé par Vincent Legendre, a lancé sa propre académie de formation, installée à La Janais, en chantier école. La première promotion sort cette année 2024 — Photo : Virginie Monvoisin

Le CFA (Centre de Formation des Apprentis) créé par le Groupe Legendre en 2023 voit sortir sa première promotion de diplômés. La Legendre Academy a formé une douzaine d’apprentis pendant un an, s’appuyant sur son plateau technique de La Janais (où sont installés base vie de chantier réelle avec salles de cours, grue, matériel…) à Chartres-de-Bretagne, et sur ses propres chantiers en cours partout en France. "Nous délivrons un vrai titre professionnel de coffreur-bancheur, se félicite Vincent Legendre, PDG du groupe de BTP rennais. Notre objectif est ainsi de former et recruter nos compagnons de demain."

Contrer l’échec des recrutements post-CFA

Car le groupe est en plein développement, employant 2 370 salariés et réalisant 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2023. "Nous avons créé cette académie suite à deux constats : nous avons du mal à recruter dans la construction ; et il y a un taux d’échec sur le recrutement post-CFA classique de plus de 50 %, car beaucoup de jeunes y sont formés sans en avoir la motivation ou parce que nos métiers souffrent d’une mauvaise image, explique Vincent Legendre qui veut promouvoir sa filière. Ici, notre modèle est différent puisque l’on recrute nos apprentis en nous projetant sur des embauches en CDI. Ils ont fait le choix de la construction, et nous les formons aussi à la culture du groupe, à son fonctionnement." Ainsi, le dirigeant espère garder ces jeunes recrues, même si elles peuvent partir travailler chez la concurrence, leur diplôme en poche… Mais le jeu en vaut la chandelle, selon Vincent Legendre. "Il faut que l’on se prenne en main pour trouver de la main-d’œuvre, c’est un vrai pari sur l’avenir. Pour 8 mois de formation, cela nous coûte environ 15 000 euros par apprenti, qui sont formés par des salariés du groupe. Même si nous avons des subventions, augmenter le nombre d’apprentis formés nous permettrait de réduire ces coûts." Il vise la cinquantaine d’apprentis par an à terme.

Une spécialisation béton-bois-métal chère à Legendre

La première promotion, formée au métier de coffreur-bancheur, bénéficie également d’une spécialisation béton-bois-métal. "Cela leur délivre en quelque sorte un titre professionnel augmenté, confie Vincent Legendre. Car nous croyons à cette mixité des matériaux." Le groupe Legendre, historiquement spécialiste du béton, monte en effet actuellement un projet de pôle dédié au bois sur 10 hectares à Étrelles, à l’est de Rennes. Une deuxième promotion d’apprentis vient d’être lancée et une troisième fera sa rentrée en septembre, avec des jeunes à partir de 16 ans ou des salariés en reconversion.

Rennes # BTP # Organismes de formation # Ressources humaines # Créations d'emplois
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise GROUPE LEGENDRE