Moselle
En moins d'un an, Amazon a recruté un millier de salariés près de Metz
Moselle # E-commerce # Ressources humaines

En moins d'un an, Amazon a recruté un millier de salariés près de Metz

S'abonner

Il avait promis le recrutement de 1 000 CDI sur trois ans. Finalement, le géant de l’e-commerce Amazon aura atteint son objectif en moins d’un an. Début mars, le centre de distribution d’Augny, près de Metz, a recruté son millième salarié et ne compte pas s’arrêter là.

Avec ses 50 000 m² au sol et ses quatre niveaux, le centre de distribution Amazon d’Augny est le plus grand de France en surface disponible — Photo : Lucas Valdenaire

En mai 2021, Amazon confirmait son intention d’ouvrir à Augny son plus grand centre de distribution en surface disponible en France (182 000 m²) et promettait d’embaucher 1 000 CDI en trois ans. En septembre de la même année, lors de l’inauguration en grande pompe du site mosellan, le mastodonte américain de l’e-commerce affirmait en avoir recruté 500 en un mois. Et c’est en ce début du mois de mars 2022 que l’objectif du millier de CDI a été atteint. "C’est une très bonne nouvelle, se réjouit la directrice générale du centre d’Augny Angeline Bilodeau. D’autant que plus de 50 % de nos recrues étaient éloignées de l’emploi depuis plus d’un an."

Un chiffre rendu possible, notamment, par une convention signée le 9 février 2021 entre Amazon et Pole Emploi. "Ce sont des personnes qui viennent de tous les horizons, poursuit Angeline Bilodeau. Nous avons des seniors qui avaient pris leur retraite et qui avaient envie de reprendre une activité. Nous avons aussi beaucoup de jeunes de moins de 26 ans issus des quartiers prioritaires." En incluant ses différentes stations régionales de livraisons, Amazon devrait compter 1 400 CDI dans le Grand Est à la fin 2022.

Pleine capacité atteinte en novembre

Même si la direction n’avance pas de nouvel objectif chiffré, les recrutements se poursuivent à Augny. "La stabilité de nos volumes nous permet de continuer à embaucher, assure la directrice générale. La pleine capacité du site a été atteinte dès le mois de novembre 2021. Désormais, des centaines de milliers de colis quittent le site chaque jour." Des colis de petites tailles puisque le site mosellan, comme tous les sites robotiques européens, ne traite que des formats inférieurs à 42 centimètres. "Le plus gros objet que nous pouvons avoir, c’est un micro-onde, calcule Angeline Bilodeau. Pour commander des colis de plus grande taille, cela se passe dans d’autres centres de distribution." Une spécificité de taille mais pas de nature : "Nous sommes ce qu’on appelle un everything store où nous pouvons trouver de tout comme des produits de nettoyage, d’hygiène, des livres, des jeux, des outils de jardin, de menuiserie, des articles de décoration ou encore d’artisanat."

Une clientèle avant tout régionale

Des articles qui peuvent traverser toute l’Europe si un produit n’est pas disponible dans tel ou tel pays, mais Amazon confirme que le site d’Augny a été construit, avant tout, pour servir ses clients français et notamment ceux du Grand Est. Sans oublier les Luxembourgeois et les Allemands, de l’autre côté des frontières régionales. De par sa spécificité robotique, le centre de distribution mosellan peut stocker 40 % d’inventaire supplémentaire (c’est le cas également à Brétigny-sur-Orge au sud de Paris). "Comme nous avons accès à un inventaire plus important et comme les agents d’exploitation ne sont pas obligés de marcher pour aller chercher les produits, nous livrons plus d’unités par jour, explique la directrice." De quoi encaisser les pics d’activité attendus en juillet (pour des ventes spécifiques) et en fin d’année (pour Noël). Périodes où les intérimaires sont les plus nombreux. "Et certains sont actuellement en phase de conversion en CDI, glisse Angeline Bilodeau. Alors, nous ne les utilisons pas en tant que tests mais ils constituent une source importante de talents et donc de nouvelles recrues".

Moselle # E-commerce # Ressources humaines