Santé

Une « académie » pour lutter contre les burn-out dans l’hôtellerie-restauration

Par Adelise Foucault, le 14 février 2018

Le Credir, Centre de remise en forme des dirigeants basé à Kientzheim (68), lance la section «Académie des chefs». L’objectif : offrir un accompagnement dédié aux professionnels en souffrance des métiers de l’hôtellerie-restauration.

Jean-Denis Budin, directeur général et fondateur du Credir, à Kientzheim, et le chef Jean-George Klein, parrain de l'Académie des chefs nouvellement lancée au sein du centre. — Photo : Credir

L’initiative est soutenue par le chef Jean-Georges Klein, de la Villa René Lalique. Le Credir, Centre de remise en forme des dirigeants basé à Kientzheim (68), lance la section « Académie des chefs », pour accompagner plus spécifiquement les professionnels en souffrance des métiers de l’hôtellerie-restauration.

« Avec les chefs nous allons réfléchir à des actions pour améliorer la qualité de vie globale des salariés et dirigeants de cette profession qui subissent différentes pressions : problème de recrutement des jeunes, contraintes et amplitudes horaires, surcharges de travail, attitude dictatoriale des clients… », détaille Carole Degouy, qui va animer cette nouvelle section au niveau du Credir.

Une animatrice au fait de ces problématiques

Celle-ci a réalisé une grande partie de sa carrière dans le secteur agroalimentaire et de la restauration à Paris, avant d’opérer un virage professionnel et personnel radical en s’installant en Alsace. Elle s’engage au sein du Credir afin d’apporter son expérience et soutenir une catégorie professionnelle qu’elle connaît bien.

Le stress touche fortement le secteur de l’hôtellerie-restauration et le centre reçoit régulièrement des professionnels auxquels les outils qu’il a créés ne répondent pas entièrement aux problématiques qu’ils rencontrent.

Une méthodologie plébiscitée

« Des tables rondes, petits-déjeuners et think tank vont être organisés pour trouver des solutions ensemble et les faire appliquer dans les établissements. Nous avons également conçu un stage dédié aux chefs en souffrance professionnelle, d’une durée de deux jours », précise Carole Degouy.

Depuis sa création en 2013, le Credir, « centre d'entraînement pour professionnels en transition », a déjà accueilli plus de 150 stagiaires dans son paisible site de Kientzheim. Des dirigeants ou cadres en situation d'épuisement professionnel, de dépression liée au travail ou de burn-out. Le site a été fondé et est dirigé par Jean-Denis Budin, enseignant chercheur expert des questions du stress et du burn-out chez les dirigeants et cadres d’entreprise.

Jean-Denis Budin, directeur général et fondateur du Credir, à Kientzheim, et le chef Jean-George Klein, parrain de l'Académie des chefs nouvellement lancée au sein du centre. — Photo : Credir