Rétrospective : Cinq ans après, que sont devenus ces créateurs?

Par Aline Gandyet Laurence Le Gall, le 04 mai 2012

Depuis 2007, année de la création de l'édition Haute-Garonne du Journal des Entreprises, nous accordons une large place, dans nos colonnes, aux créateurs d'entreprise et à leurs projets. Cinq ans après, comment leur activité a-t-elle évolué? Tour d'horizon.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Ils se sont lancés aux alentours de 2007, année de création de notre titre en Haute-Garonne. Que sont devenues ces jeunes pousses mises en avant dans nos premiers numéros?




Ils ont essaimé leur concept

Le réseau de franchises Family Sphere, spécialisé dans la garde d'enfants à domicile, compte aujourd'hui 83 agences en métropole et une en Guadeloupe. «L'objectif est d'atteindre la barre des 100-120 dans les deux années à venir», annonce Michel Guierre, le directeur général de Family Sphere. En janvier, le réseau a obtenu le label Qualicert, «une garantie supplémentaire pour nos clients» ajoute le dirigeant. Dans un autre registre, Service Inbox (anciennement Nestor & Nestor), spécialisé dans la conciergerie d'entreprise, vient d'ouvrir sa première franchise: Service Inbox Méditerranée. «Cela nous permet de couvrir le Languedoc-Roussillon, la Provence et le Sud du Rhône», détaille Raphaël Choserot, gérant fondateur de la société. Deux offres sont en cours de développement en Île-de-France et au Maroc. En 2011, l'entreprise a affiché un chiffre d'affaires de 150.000€.




Ils ont stabilisé leur projet

«Le bouche-à-oreille fonctionne. J'ai également investi 60.000€ depuis la création du site pour son développement», explique Sandrine Lavigne, créatrice de Planicook, un site de planification des repas. Seul bémol: l'entrepreneuse aimerait aujourd'hui un «cocapitaine pour pousser le projet» et réfléchi au développement d'une marque blanche pour la grande distribution et les centres de remise en forme, par exemple.




Ils ont cédé leur entreprise

Le projet Neomansland a changé de mains l'été dernier. Créé en janvier2006, le blog Neomansland, dont l'objectif était de rendre accessible l'info «verte» et alternative, s'était enrichi, en novembre2007, d'une e-boutique. Quentin Jeandel et Dimitri Boulze ont cédé leur entreprise l'été dernier à Philippe Jean, qui s'est depuis associé à Arnaud Lonjou. Si le chiffre d'affaires de Neomansland a un peu chuté fin 2011, Arnaud Lonjou préfère ne pas faire de prévisions pour l'instant. Côté blog, la mise en ligne d'informations est tout juste en train de reprendre. Quant à la vente en ligne de produits éco-conçus, «Neomansland.fr fait aujourd'hui figure de boutique-mère, au-dessus d'entités plus petites et spécialisées (dans le solaire, par exemple, ndlr), permettant d'optimiser notre référencement sur internet.» Dans un tout autre domaine, Caroline Joucla a elle aussi choisi de renoncer- provisoirement- à sa casquette de chef d'entreprise, après avoir, l'été dernier, cédé son école de cuisine. L'Office, qu'elle avait ouvert en 2007 à Toulouse et complété en 2009 par un deuxième espace, est ainsi entré dans le giron de l'Atelier des Chefs. «L'enseigne, que je connaissais déjà pour y avoir pris des cours à Paris, s'est imposée naturellement. Ils m'avaient déjà approchée en 2008 mais j'avais refusé leur offre, n'ayant qu'un seul exercice- pas tout à fait à l'équilibre- derrière moi. Quand ils m'ont refait une proposition fin 2009, je l'ai considérée avec plus d'intérêt, ayant entre-temps ouvert un deuxième site», avoue Caroline Joucla. A-t-elle songé un moment à rester dans l'entreprise? «Six mois de transition avaient été prévus lors de la vente. Je ne me serais pas vue y rester davantage, n'adhérant plus à l'état d'esprit, à mon sens plus impersonnel.» (Photo DR)




Ils se sont adossés à un groupe

Créée en 2006 par Nicolas Durand et Mathieu Pauc, la petite société Panosol' a grandi jusqu'à devenir une cible intéressante d'un point de vue stratégique pour les poids lourds du secteur de l'énergie. Début juin2010, c'est GDF Suez qui est entré au capital de la PME toulousaine pour en devenir l'actionnaire majoritaire. Spécialisée dans l'installation solaire thermique et photovoltaïque, Panosol' contrôle à ce jour un réseau de 18 agences et emploie 59 personnes (CA non communiqué). Si Nicolas Durand en est resté président, Mathieu Pauc a quant à lui quitté l'entreprise en février2011.




Ils ont percé à l'international

«Le développement international reste une priorité.» Ces propos sont ceux de Patrick Le Rolland, dirigeant de Precimeca qu'il a reprise en 2006. Déjà présente en Turquie, au Mexique, en Espagne, en Italie et au Maroc, la société spécialisée dans la fabrication et la maintenance des broyeurs de déchets, est aussi positionnée au Sénégal depuis l'an dernier. Après avoir vu son chiffre d'affaire baisser de 28% entre2008 et2009, elle connaît une légère reprise depuis l'an dernier (4,3M€ de CA en 2011 contre 5,5M€ en 2008). «2012 devrait bien se passer, avec pour l'instant six mois de carnet de commandesdevant nous.» Dans le secteur de l'e-service, la société Fitting Box, créée par Ariel Choukroun et Benjamin Hakoun, réalise aujourd'hui 65% de son chiffre d'affaires à l'international, dont 35% aux États-Unis. La société labègeoise se revendique aujourd'hui comme leader mondial de l'essayage virtuel de lunettes. Positionnée uniquement sur l'optique, Fitting Box compte aujourd'hui des clients dans 30 pays. 2012 marque un tournant important avec le déménagement de la société hors de la pépinière Prologue. «Cela donne une nouvelle dimension à l'entreprise», souligne Benjamin Hakoun. L'ambition des deux jeunes dirigeants: multiplier par quatre leur chiffre d'affaires sur les quatre ans à venir et enrichir leur offre en proposant par exemple un produit chez les opticiens. Après avoir réalisé une première levée de fonds de 1,5M€ en 2009, la société est en phase de finalisation d'un second tour de table. (Photo DR)




Ils ont levé des fonds

D'abord hébergée à la pépinière du Perget puis à Prologue, Axible Technologies rejoindra, cet été, le bâtiment de la Tic Valley, à Labège. De deux personnes, l'effectif est passé à huit en cinq ans et Valérie Balavoine, sa dirigeante, prévoit de recruter quatre personnes supplémentaires d'ici à fin 2012. Toujours positionnée sur le créneau de l'ouverture et du contrôle d'accès numérique, elle a intégré l'incubateur de start-up Bouygues Télécom Initiatives et noué des partenariats avec des industriels comme La Toulousaine ou Came. Elle a également levé des fonds en 2008 avec MP Croissance et l'an dernier avec OTC Asset Management et IXO Private Equity afin de financer sa croissance et poursuivre sa stratégie d'innovation. Un projet de R&D est d'ailleurs en cours, avec Sigfox Wireless. Également hébergée à Prologue depuis avril2007, Méthaneva a dû déménager vers le Parc du Canal en mai2011 pour faire face à son développement. «Nous sommes en discussion avec le propriétaire pour récupérer des bureaux supplémentaires», précise Patrice Renard, son président. Et pour cause: le bureau d'études et de maîtrise d'oeuvre est sur le point d'embaucher une 12e personne. Spécialisée dans le traitement de déchets par méthanisation, la valorisation du biogaz et le retour au sol des matières organiques traitées, l'entreprise a connu un réel démarrage de son activité en 2010. Son chiffre d'affaires est passé de 104.000€ en 2009 à 332.000€ en 2011 et Patrice Renard table sur 700.000€ pour l'exercice 2012. Une deuxième recapitalisation est prévue cette année. «C'est impératif si l'on veut être crédible en tant que maître d'oeuvre», affirme le président.




Ils ont fermé leur entreprise

Indiceco, société installée dans la pépinière Prologue, a été contrainte de fermer en 2009. Son activité consistait notamment à proposer un outil de traitement des statistiques sectorielles sur près de 750 secteurs d'activités. En raison de la rupture régulière des données fournies par le ministère de l'Économie et des Finances, la société a préféré cesser son activité.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises