Toulouse

Spatial

Pixstart signe avec le sénégalais Geomatica

Par Fleur Olagnier, le 15 octobre 2018

La société toulousaine Pixstart, spécialiste de l'analyse des images satellite pour les entreprises, signe avec le sénégalais Geomatica et lance la version 2.0 de son application de géomarketing dans le secteur de la piscine.

L'équipe de la start-up toulousaine Pixstart.
L'équipe Pixstart de gauche à droite : Lydwine Gross (responsable scientifique), Stéphane Colzy (responsable technique), Frédéric Volpi (associé) et Richard Barré (président). — Photo : Pixstart

Depuis 2016, le toulousain Pixstart (7 collaborateurs ; CA 2018 : 500 000 €) analyse à partir d'algorithmes d'intelligence artificielle propriétaires, les images satellitaires issues de la constellation Copernicus (données gratuites et mises à jour de façon hebdomadaire). La start-up vend ces informations par l'intermédiaire de ses applications Pool Spot et Built Spot, et la version 2.0 de la première vient d'être lancée.

Ce service de géolocalisation et géomarketing permet de détecter les piscines pour réaliser une publicité ciblée. Avec la version 2.0, Desjoyaux, Azenco, ou HTH, qui sont déjà clients, vont pouvoir visualiser les informations et générer eux-même l'envoi de plaquettes.

Bientôt l'Afrique, la Chine et le Brésil

Built Spot permet la surveillance quasi en temps réel de sites en construction, un service déjà utilisé par Explore (société de data intelligence auprès de Eiffage) ou Bouygues Immobilier. Détection de la qualité de l'eau et de la végétation, ouverture sur les marchés Afrique, Chine ou Brésil, Pixstart multiplie les projets.

Elle a notamment signé le 8 octobre un partenariat avec Geomatica, une société de droit sénégalais spécialisée dans la collecte, l'organisation et le traitement des données géospatiales via les solutions SIG, la télédétection ou les drones. Pixstart vise 1 million d'euros de chiffre d'affaires en 2019.

L'équipe de la start-up toulousaine Pixstart.
L'équipe Pixstart de gauche à droite : Lydwine Gross (responsable scientifique), Stéphane Colzy (responsable technique), Frédéric Volpi (associé) et Richard Barré (président). — Photo : Pixstart