Région Sud

Industrie

L’Usine Extraordinaire veut redonner le goût de l’industrie

Par Didier Gazanhes, le 30 octobre 2019

Du 14 au 16 novembre, sur l’esplanade du J4, face au Mucem à Marseille, se tiendra la seconde édition de la rencontre baptisée l’Usine Extraordinaire, qui a débuté l’an dernier à Paris, au Grand Palais.

L'ensemble de la filière industrielle de la Région Sud, regroupée au sein d’Industries Méditerranée, s’est mobilisé pour que la seconde édition de la rencontre l’Usine Extraordinaire se déroule à Marseille.
L'ensemble de la filière industrielle de la Région Sud, regroupée au sein d’Industries Méditerranée, s’est mobilisé pour que la seconde édition de la rencontre l’Usine Extraordinaire se déroule à Marseille. — Photo : François Moura

Cette année, l’ensemble de la filière industrielle de la Région Sud, regroupée au sein d’Industries Méditerranée, s’est mobilisé pour que la seconde édition de la rencontre l’Usine Extraordinaire, tournée vers le grand public, se déroule dans la Cité phocéenne et propose espaces d’exposition, conférences et ateliers. « Cet événement est une opportunité formidable de mettre un coup de projecteur sur la diversité de l’industrie et les perspectives qu’elle offre en matière d’emplois mais aussi de défis technologiques. Notre région est la seule de France où l’ensemble de l’industrie a regroupé ses filières au sein d’une structure. Nous avons monté le projet Usine Extraordinaire comme un projet industriel », commente Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée. « Une nouvelle fois, c’est le jeu collectif qui a fait la différence. Nous nous regroupons déjà pour attirer de nouvelles industries, cette fois-ci, l’ensemble des acteurs s’est mobilisé pour attirer une future main-d’œuvre », ajoute Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille-Provence.
Abritée par Face (Fondation Agir Contre l’Exclusion), la Fondation Usine Extraordinaire, présidée par Bruno Grandjean, a pour mission prioritaire de redonner aux jeunes de tous milieux, l’envie de se projeter dans les métiers de l’industrie.

50 % des emplois dans l’industrie

« L’industrie ne cesse de créer des emplois, mais les entreprises sont face à une pénurie de main-d’œuvre et peinent à trouver les profils qu’elles recherchent », confie Jean-Luc Chauvin, qui ajoute : « Pourtant les emplois industriels sont 37 % mieux payés que les autres ». En Région Sud, le secteur de l’industrie a ainsi enregistré, en 2017, 2 419 créations d’entreprises, soit une croissance de 3,4 %, et sur le territoire de la métropole Aix-Marseille, près de la moitié des emplois (soit 424 000 postes) sont dans l’industrie. « Notre territoire est une terre d’industrie, qui a évolué au fil du temps, mais qui va le rester. Il y a un véritable sens à accueillir cet événement national à Marseille », poursuit Jean-Luc Chauvin. De son côté, Bernard Bigot, directeur général d’Iter, rappelle : « Nous sommes un pays d’ingénieurs et de techniciens. Nous devons retrouver un appétit pour l’industrie et redonner envie aux jeunes de se tourner vers les entreprises de ce secteur. À l’occasion de l’Usine Extraordinaire, les visiteurs vont découvrir la réalité des 73 entreprises partenaires de la rencontre ». Sur les 20 000 visiteurs attendus, 9 000 sont des jeunes, inscrits pour des visites dans le cadre scolaire. « Nous devons changer le visage de l’industrie, trop souvent critiquée. Il faut montrer nos savoir-faire. Si l’on veut travailler dans l’environnement ou dans le digital, il faut aussi que les jeunes pensent à se tourner vers l’industrie », reprend Thierry Chaumont.
La rencontre marseillaise représente un budget de 3 M€, couvert à 85 % par les industriels. « L’entrée est gratuite. Nous n’attendons pas de retour sur investissement immédiat, mais nous croyons dans l’avenir et nous espérons pouvoir ainsi sensibiliser les salariés et cadres de demain », conclut Bernard Bigot.

L'ensemble de la filière industrielle de la Région Sud, regroupée au sein d’Industries Méditerranée, s’est mobilisé pour que la seconde édition de la rencontre l’Usine Extraordinaire se déroule à Marseille.
L'ensemble de la filière industrielle de la Région Sud, regroupée au sein d’Industries Méditerranée, s’est mobilisé pour que la seconde édition de la rencontre l’Usine Extraordinaire se déroule à Marseille. — Photo : François Moura

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.