Marseille

Événementiel

L'agence événementielle Win-Win réussit sa transformation numérique

Par Hélène Lascols, le 24 mars 2021

En opérant sa mutation numérique, l’agence événementielle Win-Win, présente à Paris et Marseille, a réussi à transformer la crise sanitaire en opportunité. Elle espère prochainement lever 7 millions d’euros pour se hisser au rang de leader français des événements virtuels et hybrides.

L’agence événementielle Win-Win a créé le Safti-Show, un événement virtuel, qui a réuni 3 000 collaborateurs du réseau immobilier au sein de la salle de l’Olympia entièrement numérisée en 3D.
L’agence événementielle Win-Win a créé le Safti-Show, un événement virtuel, qui a réuni 3 000 collaborateurs du réseau immobilier au sein de la salle de l’Olympia entièrement numérisée en 3D. — Photo : DR

L’agence de communication événementielle Win-Win, fondée à Paris en 2007 et implantée à Marseille depuis huit ans a profité des changements induits par la crise sanitaire pour engager sa transformation numérique, mais aussi écologique. À contre-courant d’une profession particulièrement touchée par les mesures de restrictions, l’agence a ainsi musclé ses capacités de production numérique dans la cité phocéenne depuis le premier confinement, engageant "une centaine de milliers d’euros d’investissement pour renforcer ses équipes (15 personnes aujourd’hui à Marseille, 45 au total), les former et créer un plateau télé tout équipé (qui peut être loué), un studio fond vert et une régie ", détaille Mathieu Venturini, qui dirige l’agence avec son associé Christophe Cousin.

La bascule réussie vers le numérique

L’entreprise, qui réalisait déjà des sites web pour d’importants salons qu’elle organisait, comme le Salon de l’Automobile, a fait le grand saut dans "l’e-événement" en organisant un marathon digital pour la Société savante Européenne de Réanimation. "Plus de 135 000 participants venant de 160 pays ont pu partager autour de 30 professionnels de la réanimation les meilleures pratiques face au Covid-19", détaille le dirigeant.

Mathieu Venturini, directeur général de l’agence Win-Win
Mathieu Venturini, directeur général de l’agence Win-Win - Photo : DR

Depuis, les équipes de Win-Win ont conçu 24h-United.com, une plateforme multilingue permettant à 200 000 visiteurs de vivre les 24 heures du Mans en immersion ; elles ont organisé le Safti-Show à l’Olympia réunissant les 3 000 collaborateurs de l’enseigne immobilière ; elles ont permis aux journalistes, clients et partenaires d’Arianespace de suivre la 253e mission d’Ariane.

"Grâce à la technologie, nous avons réussi à transformer des rencontres physiques en événements digitaux fédérateurs. Et depuis un an, la crise sanitaire ne nous a amené que de nouveaux clients", ajoute Mathieu Venturini.

"La crise sanitaire ne nous a amenés que des nouveaux clients."

Ce rebond dans le numérique s’appuie sur la publication d’un livre blanc consacré à l’organisation d’événements digitaux et l’investissement dans une campagne de publicité sur BFMTV. "Alors que tout le monde s’arrêtait, nous avons accéléré et les résultats sont là. Quand nous avions l’habitude de recevoir 5 à 6 demandes entrantes par mois, nous sommes passés à 5 à 6 demandes entrantes par jour. Certes, nous avons perdu en chiffre d’affaires (10 à 11 millions d’euros en 2020 contre 16,8 millions d’euros l’année précédente), les prestations n’étant pas les mêmes. En revanche, nous nous portons mieux qu’une grande partie de la profession, nous avons beaucoup appris et ce nouveau modèle nous a aussi permis d’améliorer notre marge", se félicite l’entrepreneur.

Une levée de fonds de 7 millions d’euros dans les tuyaux

Confortés dans leur vision, les deux associés de Win-Win ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et profitent de cette transformation pour engager d’autres chantiers, parmi lesquels la certification ISO 20121, qui accompagne les acteurs de l’événementiel dans une démarche structurée pour organiser des évènements responsables.

"Le terrain de jeu [des événements virtuels] est immense. Nous voulons y prendre part."

Sur le plan technologique, Mathieu Venturini réfléchit aussi à la création d’une solution en mode SaaS, capable de concurrencer des plateformes comme Zoom ou Teams pour pouvoir adresser le plus grand nombre. Il aimerait aussi ouvrir ses solutions aux mondes du sport et de la culture, convaincu que les événements hybrides sont promis à un bel avenir. "Nous avons un boulevard devant nous : des grandes marques de vins commencent à organiser des séances de dégustation à distance, le futur showroom de Puma à Strasbourg offrira la possibilité aux clients grands comptes de découvrir les nouveaux produits en s’équipant de casques. Il y a aussi beaucoup de choses à explorer dans le domaine de la formation. Le terrain de jeu est immense. Nous voulons y prendre part, mon associé et moi-même, et préparons pour cela une levée de fonds de 7 millions d’euros, tout en conservant la majorité", confie Mathieu Venturini.

L’agence événementielle Win-Win a créé le Safti-Show, un événement virtuel, qui a réuni 3 000 collaborateurs du réseau immobilier au sein de la salle de l’Olympia entièrement numérisée en 3D.
L’agence événementielle Win-Win a créé le Safti-Show, un événement virtuel, qui a réuni 3 000 collaborateurs du réseau immobilier au sein de la salle de l’Olympia entièrement numérisée en 3D. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail