Région Sud

Conjoncture

La confiance des entrepreneurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur entachée par le manque de visibilité

Par Hélène Lascols, le 31 mars 2021

Malgré un fort recul de l’économie régionale, l’absence de visibilité après une année de crise sanitaire et une relance qui se fait attendre, un peu plus de la moitié des entrepreneurs régionaux garde confiance dans leur entreprise, selon le dernier baromètre de conjoncture de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur. — Photo : CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le dernier baromètre de conjoncture régionale publié par la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur, issu d’une enquête menée auprès de 3 170 entrepreneurs de la région du 11 janvier au 15 février 2021, révèle que plus de 52 % des chefs d’entreprise se disent confiants pour leur entreprise. Ce taux a globalement peu varié en 2020, passant de 54 % en avril, puis 48 % en septembre pour terminer à 52 % en fin d'année. Roland Gomez, président de la CCI régionale, veut y voir "un puissant levier de résistance, de résilience et de relance à prendre en compte pour continuer à soutenir nos entreprises", dans un contexte de fort recul de l’économie régionale.

Une relance freinée

Une confiance toute relative, néanmoins, au regard des incertitudes qui pèsent sur l’avenir. Et notamment la relance économique, qui doit faire face à différentes menaces, au premier rang desquelles figure celle d’un troisième confinement, suivie de l’absence ou la baisse de commandes. Le "retour à la normale" est envisagé pour la fin de l’année 2021 par 35 % d’entrepreneurs interrogés, pour début 2022 par 18 % d'entre eux, tandis que 44 % n’osent pas se prononcer.

Dans un contexte toujours très incertain, les entrepreneurs peinent donc à se projeter, tous secteurs confondus. 20 % d’entre eux, dont 29 % évoluent dans le secteur des services, envisage une réduction des effectifs en 2021, et près des trois quarts anticipent une stabilité des effectifs, notamment grâce au prolongement des aides de l’État.

Fort recul en 2020

Ces perspectives, dégradées, font écho à une année 2020 marquée par les "difficultés, la sous-activité, l’absence de visibilité." Au cours de l’année dernière, l’économie régionale a ainsi accusé un repli estimé à 10 % en comparaison annuelle.

Orientée vers le tourisme, l’activité des services hôtels-cafés-restaurants, a été la plus impactée en 2020, perdant près de la moitié de son chiffre d’affaires annuel (-47,5 %). À l’inverse, les commerces alimentaires ont bénéficié de reports de consommation favorables. Dans ce contexte de crise, les TPE de moins de 10 salariés accusent le coup plus rudement avec un solde d’activité en baisse de 40 points, contre une baisse de 20 points pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Sur le front des trésoreries, la situation reste précaire : ainsi, 42,3 % des répondants prévoient une baisse de leur trésorerie quand 52 % envisagent une stabilité. Pour les carnets de commandes, 46,8 % des entrepreneurs envisagent une baisse. Cette situation est jugée inquiétante pour l’avenir avec des prévisions d’investissement qui sont dès lors au plus bas (en baisse pour 41,8 % des répondants).

Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur. — Photo : CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail