Marseille

Télécoms

Jaguar Network devient Free Pro et se tourne vers les PME/TPE

Par Didier Gazanhes, le 19 janvier 2023

L’entreprise Jaguar Network, qui depuis 2019 fait partie du groupe Iliad, vient de changer de nom et se positionne désormais comme Free Pro, visant un fort développement au sein d’une clientèle de PME et de TPE et ambitionnant un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros d'ici à cinq ans.

Denis Planat dirige aujourd’hui l’entreprise Free Pro, ex-Jaguar Network.
Denis Planat dirige aujourd’hui l’entreprise Free Pro, ex-Jaguar Network. — Photo : D.R.

Vendue en 2019 au groupe Iliad, l’entreprise marseillaise Jaguar Network, créée en 2001 par Kevin Polizzi, a changé de nom fin 2022. Elle a ainsi abandonné son nom de baptême félin pour devenir Free Pro, s’affirmant clairement comme la filiale B to B du groupe Iliad, proposant des offres pour les petites entreprises. "Jaguar Network avait lancé fin mars 2021 l’offre Free Pro, une box intégrant de la téléphonie mobile pour le marché des PME/PMI et des TPE", rappelle Denis Planat, qui dirige aujourd’hui l’entreprise installée depuis début 2023 dans de nouveaux locaux de 7 300 m², au sein de l’immeuble SmartSea, développé par Eiffage Immobilier au cœur de Smartseille. "Quand nous avons lancé cette offre, nous souhaitions rapprocher les compétences de Jaguar Network, spécialiste des solutions à forte connectivité avec celles de Free, qui mise sur des offres simples, en visant l’ensemble des petites et toutes petites entreprises". L’entreprise a ainsi recruté près de 200 collaborateurs dont les deux tiers en région Paca. Elle compte aujourd’hui 350 personnes à Marseille et 500 autres salariés dans le reste de l’Hexagone. "En 18 mois, nous avons su convaincre 30 000 entreprises de rejoindre notre offre et, entre 2020 et 2022, nous avons multiplié par deux le chiffre d’affaires de l’entreprise, non seulement en progression grâce à notre nouvelle offre, mais également au travers de l’activité historique de Jaguar Network", poursuit le dirigeant, qui ajoute : "Pour poursuivre le développement sur le plan national, il est essentiel d’être identifié par tous et partout. Jaguar Network était une marque forte, mais essentiellement connue en Région Sud, alors que Free fait référence sur l’ensemble du territoire national". Ainsi, le choix a-t-il été fait de transformer Jaguar Network en Free Pro.

300 millions d'euros d'ici à cinq ans

À l’heure actuellement, le chiffre d’affaires de l’entreprise est réalisé à 80 % auprès de grands comptes, clients historiques de l’entreprise, et à 20 % auprès de PME et de TPE. "Les grands comptes sont également très sensibles à Free Pro. D’une part, cela sécurise de connaître le projet industriel de son prestataire et, tout comme les petites entreprises, les grands groupes sont également sensibles au discours de simplicité de l’offre et de tarifs attractifs".

L’entreprise, qui souhaite accompagner la transformation digitale des entreprises, dispose de trois data center (un à Marseille et deux à Lyon) pour Jaguar Network et d’une douzaine d’autres sites en France pour le groupe Iliad. "Désormais, notre offre propose l’ensemble. Nous avons créé un véritable réseau d’infrastructures professionnelles au service d’une entreprise qui demeure basée sur son territoire d’origine, à Marseille", explique le dirigeant, qui envisage d’atteindre d’ici à cinq ans les 300 millions d’euros de chiffre d’affaires (contre 100 millions d’euros en 2021, NDLR). "La téléphonie mobile est aujourd’hui considérée comme un outil de travail, mais il y a encore beaucoup d’usages qui se créent. Avec l’arrivée de la 5G, tout devrait encore accélérer. Il y a un alignement des planètes et nous sommes prêts, avec de la technologie, un programme tarifaire cohérent et une marque reconnue", conclut Denis Planat.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition