Aubagne

Aéronautique

Coronavirus : l’aubagnais Oxytronic fabrique des hygiaphones à prix coûtant

Par Didier Gazanhes, le 30 mars 2020

La société Oxytronic, basée à Aubagne, spécialisée dans la fourniture d’équipements électroniques au monde aéronautique a décidé de fabriquer des hygiaphones à prix coûtant pour les commerces de proximité.

Le tout premier hygiaphone installé par Oxytronic dans une pharmacie aubagnaise.
Le tout premier hygiaphone installé par Oxytronic dans une pharmacie aubagnaise. — Photo : D.R.

La société aubagnaise Oxytronic, créée en 2005 et dirigée par Serge de Senti, conçoit et fabrique des équipements électroniques pour l’aéronautique, notamment des façades rétro éclairées pour les tableaux de bord d’avions ou d’hélicoptères. L’entreprise compte une série de produits électroniques en catalogue. « Nous sommes à la fois bureau d’études et fabricant », rappelle le dirigeant, qui poursuit : « Depuis le début mars, les commandes ne cessent de chuter. Nous avons donc concentré notre activité sur quatre jours et le vendredi les équipes sont en chômage partiel. Les commandes ont baissé, mais nous commençons à manquer de matières premières qui viennent de nos sous-traitants en Haute-Savoie et dans les Bouches-du-Rhône ».

Sur 45 salariés, 16 seulement viennent physiquement travailler sur le site de l’entreprise. « Nous avons gelé nos emprunts, nous nous sommes mis en chômage partiel. Nous allons voir comment les choses vont évoluer. Notre activité fonctionnait plutôt bien, nous avons environ 1 million d’euros en carnet de commandes. Nous avons donc de la trésorerie qui nous permet de voir venir quelques mois, mais ce qui m’inquiète, c’est l’après. En septembre ou octobre prochains. Certaines compagnies aériennes ne vont pas repartir, comment seront les carnets de commandes de nos donneurs d’ordres ? ». Oxytronic a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros, essentiellement réalisé sur le territoire national.

Un geste de solidarité

Face à la crise sanitaire, l’entreprise a décidé de se lancer dans la conception d’hygiaphones de guichets en plexiglas afin de venir en aide aux commerçants et pharmaciens. « C’est en me rendant dans un des commerces de proximité qui se trouvent à côté de chez moi et en voyant la protection artisanale qui avait été mise en place que j’ai eu l’idée d’utiliser les machines d’usinage de ma société pour fabriquer des plaques de protection. Perforées et adaptées à chaque enseigne, elles peuvent être installées au-dessus des comptoirs et auront une hauteur d’environ 1,5 mètres. Elles ont pour but d’assurer une distance entre les clients et les salariés et de les protéger mutuellement des postillons par lesquels le Covid-19 se transmet » explique Serge de Senti.

« Nous proposons ces hygiaphones à prix coûtant. Nous avons acheté de la matière première pour mettre en place notre offre. Nous commençons à avoir des commandes de commerces autour d’Aubagne. L’idée est vraiment d’avoir une action citoyenne. Certains font du business pendant la crise, ce n’est pas notre démarche. Nous allons miser sur le bouche-à-oreille et notre communication sur les réseaux sociaux afin de faire connaître notre geste de solidarité envers les commerçants qui restent ouverts ». L’hygiaphone est proposé à 42 euros TTC.

Le tout premier hygiaphone installé par Oxytronic dans une pharmacie aubagnaise.
Le tout premier hygiaphone installé par Oxytronic dans une pharmacie aubagnaise. — Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail