Grasse

Innovation

Coronavirus : Arfitec adapte sa solution de désinfection par brumisation à la lutte contre le Covid-19

Par Olivia Oreggia, le 07 avril 2020

Depuis plus de dix ans, le groupe Arfitec, via sa marque Lidit, propose une solution de désinfection par brumisation. Jusqu’à présent utilisée dans les laboratoires pharmaceutiques, celle-ci vient d’être repensée pour être mobile et adaptée à tous types d’espaces mais aussi pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Basé à Grasse, le groupe Arfitec vient de lancer la production de sa nouvelle solution de désinfection par brumisation.
Basé à Grasse, le groupe Arfitec vient de lancer la production de sa nouvelle solution de désinfection par brumisation. — Photo : DR

Le système ressemblerait à un portemanteau. Ses branches diffusent par des buses, de très fines gouttelettes (2,5 microns) de produits désinfectants, sans rinçage.

Avec cette toute nouvelle solution mobile, le groupe Arfitec (120 salariés, 16 M€ de CA) adapte ainsi sa technologie aux nouveaux besoins émergeant au cœur de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, via sa marque commerciale Lidit qui représente près de 20 % de l’activité du groupe.

À l’origine, il s’agit en effet d’une machine plus conséquente utilisée pour la bio décontamination de salles propres en laboratoire. Elle compte ainsi parmi ses clients, le laboratoire vétérinaire Virbac à Carros près de Nice ou le laboratoire du Généthon à Paris, soit une cinquantaine d’installations à ce jour.

Des demandes jusqu’au Mexique

Désormais, ce modèle sur roulettes et ultra-simple d’utilisation pourra être proposé, notamment aux grandes surfaces alimentaires. « Nous recevons déjà des demandes d’un peu partout », précise Aurianne Natoli, responsable marketing d’Arfitec. « Ce matin, l’une d’elles venait du Mexique. »

Composé de la PME Areco (10 M€ de CA), basée à Grasse, et de B.R.O. (4 M€ de CA), à Romans-sur-Isère, le groupe Arfitec est devenu un acteur international de la nébulisation et de la brumisation, et ce dans le monde entier. Areco compte même des filiales aux États-Unis et en Australie, et revendique près de 4 500 installations à l’échelle internationale.

« Une grande partie du personnel est en télétravail », reprend Aurianne Natoli, « mais dans les ateliers, les équipes de production ne se sont pas arrêtées. Il s’agit pour nous de rester actifs pour être prêts dès que cette crise sera terminée. » Et de montrer d’ici-là sa flexibilité en fabriquant au sein d’Areco et de B.R.O., ces nouveaux systèmes de désinfection.

Basé à Grasse, le groupe Arfitec vient de lancer la production de sa nouvelle solution de désinfection par brumisation.
Basé à Grasse, le groupe Arfitec vient de lancer la production de sa nouvelle solution de désinfection par brumisation. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail