Région Sud

Industrie

Témoignage Concept M Industrie : "Le rachat de la Menuiserie Valettoise, c'était l'opportunité à ne pas rater"

Par Hélène Lascols, le 22 avril 2021

En 2020, entre deux confinements, Julien Le Nir a concrétisé son rêve de devenir entrepreneur. Il a créé sa société de menuiserie Concept M Industrie et racheté le fonds de commerce de la Menuiserie Valettoise, dans le Var, liquidée au cours de l'été.

Julien Le Nir, dirigeant de l'entreprise Concept M Industrie dans le Var
Julien Le Nir, dirigeant de l'entreprise Concept M Industrie dans le Var — Photo : DR

Julien Le Nir a été manœuvre, maçon, chef de chantier, conducteur de travaux dans le gros œuvre, puis technico-commercial et commercial dans le secteur de la menuiserie. Il fait partie de ceux qui ont décidé de prendre des risques en 2020 en profitant de la crise sanitaire du Covid-19 pour se lancer dans l’entrepreneuriat et reprendre une entreprise.

"J’ai toujours eu envie de gérer ma propre entreprise", confie le dirigeant, qui n’a pas hésité longtemps lorsqu’il a eu l’opportunité de racheter le fonds de commerce de la Menuiserie Valettoise, une menuiserie de Cuers, près de Toulon (Var), qui existe depuis 1983. "Je connaissais la structure et je m’y suis intéressé de plus près à partir du mois de mars 2020 lorsque l’entreprise a été placée en redressement judiciaire", raconte Julien Le Nir, qui a alors épluché les comptes tout en faisant son apprentissage de la comptabilité.

Quand la crise se transforme en opportunité

Il découvre, à travers les chiffres, l’histoire de cette entreprise : "cette menuiserie réalisait entre 2 et 3 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un résultat net oscillant entre 10 et 20 %. C’était jusqu’en 2016 et l’arrivée d’un nouveau dirigeant, qui ne connaissait pas le métier et qui a finalement quitté l’entreprise, la laissant sans capitaine à bord pendant deux ans. En 2019, la société a réalisé 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires pour un résultat négatif de 400 000 euros", détaille le dirigeant.

Soutenu dans son projet, notamment par le Réseau Entreprendre Var, et convaincu que l’entreprise a des bases solides – personnel compétent et  matériel performant – Julien Le Nir décide de faire une proposition de rachat en mai. Mais devant les lenteurs administratives liées au confinement, il crée la société Concept M Industrie pour racheter la Menuiserie Valettoise. "Une fois la liquidation prononcée, j’ai obtenu l’accord de ma banque puis celle du liquidateur me laissant le mois d’août pour concrétiser mon offre", se souvient l’entrepreneur. Le temps va finalement jouer en sa faveur en lui permettant de baisser se prix de rachat.

Des projets pour 2021

Julien Le Nir a repris six salariés sur dix et recruté un chef d’atelier. Depuis, il a embauché, portant à 12 l’effectif de l’entreprise. "Je vois la crise du Covid davantage comme une opportunité qu’une crainte. Personne ne sait comment la suite va se passer mais je sais où je veux aller. De nombreuses entreprises vont perdre beaucoup avec cette crise. Mon entreprise est nouvelle, elle a peu de charges, elle a plus de facilité, d’agilité. C’était l’opportunité à ne pas rater", confie le dirigeant.

Son carnet de commandes s’est rempli et son chiffre d’affaires devrait dépasser les 2 millions d’euros en 2021. Au mois de mars, une campagne commerciale a permis de capter une nouvelle clientèle de particuliers, et d’ici au début de l’été un showroom devrait ouvrir ses portes à Hyères pour mettre en valeur son offre d’aménagement intérieur et notamment une nouvelle technique associant bois et résine époxy, qu’il est l’un des seuls à pratiquer dans le secteur.

Julien Le Nir, dirigeant de l'entreprise Concept M Industrie dans le Var
Julien Le Nir, dirigeant de l'entreprise Concept M Industrie dans le Var — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail