Var

Réseaux d'accompagnement

Interview Christophe Boureau : "47 entrepreneurs varois sont actuellement accompagnés par Réseau Entreprendre Var"

Entretien avec Christophe Boureau, directeur de Réseau Entreprendre Var

Propos recueillis par Hélène Lascols - 26 janvier 2023

Au cours de l’année 2022, Réseau Entreprendre Var a accompagné 15 créateurs et repreneurs d’entreprises. Pour renforcer ses missions d’accompagnement auprès de ses lauréats, elle vient de lancer un nouveau club et prépare, pour le mois d’avril, un événement, unique en région Paca.

Christophe Boureau, directeur de Réseau Entreprendre Var
Christophe Boureau, directeur de Réseau Entreprendre Var — Photo : MLAPOLLA PHOTOGRAPHIE - LAPOLLA Marc

Quel bilan dressez-vous de l’année 2022 ?

Quinze entrepreneurs varois, créateurs ou repreneurs d’entreprises, sont devenus lauréats de Réseau Entreprendre Var, leur donnant accès à un accompagnement financier, individuel et collectif. Cette nouvelle promotion porte à 47, le nombre total de lauréats en cours d’accompagnement. Ils bénéficient ainsi des conseils de nos 90 adhérents, qui sont tous bénévoles et ont rejoint l’association pour donner de leur temps, pour faire grandir les entreprises et les pérenniser. Ils ont aussi décroché un total de 700 000 euros de prêts, dont la moitié provient de l’association Réseau Entreprendre Var et l’autre moitié de Bpifrance, venue doubler tous nos prêts cette année. Les 15 lauréats ont notamment séduit pour les retombées attendues en termes d’emploi : chaque entreprise accompagnée représente un potentiel de 13 emplois créés en cinq ans.

"En 2022, 15 lauréats ont décroché 700 000 euros de prêts."

L’offre d’accompagnement dure trois ans et repose sur trois programmes, qui s’adressent à différentes étapes de la vie d’une entreprise : "Start" pour les créateurs et repreneurs, "Booster" pour passer un cap de développement significatif, "Ambition" pour changer d’échelle.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2023 ?

Depuis 5 ans, Réseau Entreprendre Var a accompagné plus de 100 lauréats et engagé plus de 3,2 millions d’euros. En 2023, les objectifs en nombre de lauréats sont les mêmes qu’en 2022. Et nous allons davantage développer le nombre de nos adhérents, qui sont 90 actuellement. Nous visons une bonne centaine d’adhérents pour atteindre le ratio idéal, à savoir, compter 5 à 7 adhérents pour 1 lauréat. Il est important aussi d’avoir une diversité de profils pour accompagner la diversité des secteurs adressés par nos lauréats.

Réseau Entreprendre Var vient de lancer le Club RARE (Rencontre d’Affaires Réseau Entreprendre). De quoi s’agit-il ?

C’est un nouveau format de rencontre, dont l’idée est de cultiver l’aspect "réseau", de renforcer le sentiment d’appartenance, d’aller au-delà de l’accompagnement. Nous comblons un manque en termes de business, nous voulons favoriser la rencontre entre lauréats et adhérents et pourquoi pas générer des courants d’affaires au sein même du réseau. La première rencontre a réuni 70 invités et nous espérons la renouveler une fois par trimestre.

Vous organisez en avril prochain un Booster Camp. Quel est ce nouveau format d’accompagnement ?

Les 12 et 13 avril 2023, nous organiserons, avec les autres associations régionales du réseau, un Booster camp, un concept né dans les Pays de la Loire, que nous importons pour la première fois en région Paca. Nous sommes accueillis par notre partenaire, la Marine Nationale, à bord du porte-hélicoptères amphibie Tonnerre.

Pendant 24 heures, 100 chefs d’entreprise et 10 étudiants entrepreneurs vont booster 10 entrepreneurs et entrepreneuses sélectionnés lors d’un appel à candidature, qui se clôture le 15 février. Un jury sélectionnera les 10 lauréats, qui pourront partager leurs visions, dessiner le futur de leur entreprise avec des dirigeants aguerris et des experts.

"100 chefs d’entreprise ont 24 heures pour booster 10 jeunes entreprises."

Les 10 lauréats, qui peuvent appartenir à d’autres réseaux, comme le Centre des jeunes dirigeants, l’Union patronale du Var, ou l’IRCE (Institut régional des chefs d’entreprise), seront retenus pour leur envie d’être challengés et d’accélérer le développement de leur entreprise. Ils doivent aussi respecter quelques critères : avoir créé ou repris une entreprise depuis plus de 3 ans, compter entre 5 et 20 salariés, être implanté en région Sud.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition