Montpellier

Informatique

L'éditeur de logiciels Lundi Matin créera 25 emplois pour accélérer sa croissance en 2022

Par Anthony Rey, le 17 novembre 2021

L’éditeur montpelliérain de logiciels Lundi Matin va investir 5 millions d’euros en 2022 pour renforcer ses effectifs. Cet effort financier soutiendra principalement le développement commercial en France et en Espagne, où il est implanté depuis peu.

Lundi Matin développe une suite logicielle incluant une solution d’encaissement, pour petits et grands commerçants.
Lundi Matin développe une suite logicielle incluant une solution d’encaissement, pour petits et grands commerçants. — Photo : Lundi Matin

Après avoir doublé de taille en deux ans, le montpelliérain Lundi Matin (58 salariés), éditeur de logiciels pour la digitalisation des entreprises, veut renouveler cette performance à l’horizon 2024, où il vise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros. Pour cela, il prévoit d’investir 5 millions d’euros dès 2022, dont 3 millions pour soutenir le développement de ses activités historiques.

Des ambitions en Espagne, et au-delà

Lundi Matin prévoit d’abord de renforcer ses équipes commerciales en France, avec la création de 25 postes au siège de Montpellier, mais aussi au sein de la filiale espagnole ouverte en 2021. L’équipe installée sur place, qui compte quatre personnes à ce jour, sera doublée d’ici la fin 2022.

Avant de se lancer sur le marché local, la filiale a finalisé l’adaptation de la gamme de logiciels Lundi Matin aux normes espagnoles. Elle axe désormais son activité sur la prospection de petits commerçants et de restaurateurs, mais aussi de grands comptes du retail et de la banque. "L’activité de Lundi Matin à l’international est encore faible, aussi notre présence en Espagne revêt-elle un double enjeu. D’abord réussir notre implantation locale, mais aussi démontrer que nous pouvons nous développer rapidement sur de nouveaux marchés", analyse Benjamin Chalande, PDG de Lundi Matin. Ce dernier évoque, en cas de succès en Espagne, l’idée d’attaquer les marchés italien et allemand, à terme.

Une suite logicielle en expansion

Une autre partie de l’enveloppe des 5 millions d’euros d’investissement servira à financer l’équipe R & D pour le développement d’une nouvelle solution, qui devrait être prête en 2024. Elle viendra compléter la suite actuelle de Lundi Matin, qui s’articule autour de trois logiciels : Lundi Matin Business (accompagnement des TPE-PME vers l’omnicanalité), Airkitchen (solution de caisse pour restaurants) et Rovercash (application mobile de caisse tactile, destinée aux petits et grands commerçants).

Après une année 2020 peu impactée par le Covid-19, l’exercice en cours confirme la bonne santé de l’entreprise, qui maintiendra un taux de croissance de 25 % de l’activité. Celle-ci est tirée, en grande partie, par le succès de l’application Rovercash, qu’elle fait distribuer par de grands comptes, tels que La Poste ou le groupe bancaire Crédit Mutuel-CIC récemment.

Toutefois, Lundi Matin appuie également sa croissance sur des projets de développement spécifiques : l’éditeur montpelliérain vient notamment de signer avec un grand compte du retail, qui lui permettra d’équiper 60 magasins en France, soit un parc de 3 000 caisses. "Nous avons aussi travaillé avec le groupe de transport maritime CGA-CGM, pour qui nous avons développé une marketplace baptisée Networking Services. Cette collaboration nous a rapprochés des acheteurs et des producteurs internationaux", apprécie Benjamin Chalande.

Lundi Matin développe une suite logicielle incluant une solution d’encaissement, pour petits et grands commerçants.
Lundi Matin développe une suite logicielle incluant une solution d’encaissement, pour petits et grands commerçants. — Photo : Lundi Matin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail