Montpellier

Santé

Le groupe de biologie médicale Inovie s’allie à Ardian pour accroître sa diversification

Par Anthony Rey, le 19 novembre 2020

Lors de son assemblée générale du 19 novembre, le groupe montpelliérain de biologie médicale Inovie a validé son adossement au fonds de développement Ardian. Devenu le premier acteur libéral de la biologie médicale en dix ans, il entend consolider son modèle, tant en investissement qu’en innovation.

Une chercheuse du groupe de biologie médicale Inovie
Inovie est formé de 515 biologistes médicaux, dont plus de 370 sont des associés du groupe. — Photo : Inovie

Basé à Montpellier, le groupe de biologie médicale Inovie (515 biologistes médicaux, CA 2020 : 416 M€) a validé à 93 % des voix, lors de l’assemblée générale tenue le 19 novembre 2020, l’entrée au capital d’un nouvel actionnaire majoritaire, le fonds de développement Ardian. L’équipe de biologistes fondateurs, emmenée par le Pr Georges Ruiz, conserve la majorité des droits de vote et reste aux commandes. « Inovie est un groupe profondément libéral, avec des valeurs de biologistes libéraux. Depuis 2010, nous avons été le premier consolidateur du marché de la biologie médicale. Face à des acteurs industriels, de plus en plus concurrentiels sur un marché où la valorisation des laboratoires s’envole depuis deux ans, nous avons voulu nous associer à un acteur aligné sur notre vision. Ardian est un fonds financier, qui ne connaît pas le métier, et qui se repose entièrement sur nous pour développer notre modèle 100 % libéral », analyse Georges Ruiz.

Une stratégie pensée par pôles d’excellence

Après la signature du contrat de cession, prévue d’ici la fin janvier 2021, l’opération visera à donner au groupe montpelliérain les moyens de poursuivre sa croissance en se diversifiant toujours plus. Inovie a déjà initié, depuis trois ans, une stratégie de déploiement par pôles d’activité (Inovie Fertilité, Imagenome, Inopath, Inovie Vet et Inovie AS) qu’elle veut accentuer. « Nous allons monter en charge sur Imagenome (diagnostic personnalisé des malades atteints du cancer, NDLR). Inovie Fertilité (diagnostic et traitement de l’infertilité, NDLR) est déjà leader dans son secteur, et nous allons encore le renforcer », cite Georges Ruiz.

De même, le groupe Inovie ambitionne d’accroître ses efforts dans la R & D, et ce autour de deux pistes d’innovation. D’une part, le développement de Synoris, une entreprise co-fondée et développée avec la biotech montpelliéraine La Valériane depuis deux ans : « Nous venons de lancer une première application contre les insuffisances rénales, et nous sommes en phase de R & D pour une solution de surveillance des traitements anti-cancéreux », précise Georges Ruiz. D’autre part, un partenariat exclusif a été conclu avec l’entreprise parisienne Alzohis, qui développe un test pour détecter la maladie d’Alzheimer à partir d’une simple prise de sang. Il rentre en phase de testing et de recueil des données, à compter de la fin 2020, dans le pôle marseillais d’Inovie.

Un périmètre géographique amené à évoluer

Dans un contexte marqué par le développement d’une nouvelle concurrence, le rapprochement avec Ardian doit aussi permettre à Inovie d’accroître rapidement son volume d’actes. Depuis sa création sous le nom de LaboSud, le groupe s’est construit en absorbant de nombreux laboratoires ou groupes de laboratoires, par prise de participation au capital ou par échange de parts. Inovie s’appuie aujourd’hui sur un réseau de plus de 340 sites, en grande partie dans la moitié sud de la France (Occitanie, PACA, Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône-Alpes et Centre Val de Loire). Avec le soutien d’Ardian, Inovie prévoir d’élargir sa base d’opération. « Nous allons consolider notre périmètre actuel, dans la zone allant de Toulouse à Bordeaux notamment. Au-delà, nous ciblons toutes les grandes villes de France, à commencer par Paris. Nous avons déjà signé avec un petit laboratoire, et nous comptons aller beaucoup plus loin », promet Georges Ruiz.

Une chercheuse du groupe de biologie médicale Inovie
Inovie est formé de 515 biologistes médicaux, dont plus de 370 sont des associés du groupe. — Photo : Inovie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail