Hérault

Technologies

Forssea Robotics déploie ses robots sous-marins dans l’éolien offshore

Par Anthony Rey, le 05 novembre 2020

L’entreprise Forssea Robotics a été sélectionnée, le 4 novembre, par un programme européen visant à qualifier un de ses robots submersibles sur un site d’éolienne en mer. Une validation qui devrait accélérer sa diversification vers ce marché à fort potentiel.

Argos, le robot submersible téléguidé de Forssea Robotics, sera bientôt testé sur un site d'éolienne offshore au Croisic
Argos, le robot submersible téléguidé de Forssea Robotics, sera bientôt testé sur un site d'éolienne offshore au Croisic — Photo : Forssea Robotics

Forssea Robotics figure parmi les quatre entreprises françaises retenues ce 4 novembre dans le programme européen Ocean Demo, doté de 13 millions d’euros et visant à faciliter l’accès vers des centres d’essais en mer à des développeurs de solutions en énergies marines. Depuis 2019, l’entreprise basée à Sète et spécialisée dans la robotique sous-marine, mobilise 10 de ses 15 salariés sur un programme de R & D autour d’Argos, un modèle de robot submersible téléguidé conçu pour des tâches d’intervention légère : à travers Ocean Demo, Forssea Robotics aura un accès privilégié au site d’expérimentation de SEM-REV, au large du Croisic, afin de tester cette technologie, pour la première fois en France, sur une éolienne en mer.

« Cette campagne de tests, que nous menons avec deux entreprises partenaires, servira à qualifier l’acquisition visuelle autonome du robot sur des fonctions critiques. Hors entretien des turbines, 80 % de la maintenance des éoliennes en mer passera par de l’inspection visuelle », décrit Gautier Dreyfus, cofondateur de Forssea.

Des verrous technologiques à lever

Pour Forssea, ce dispositif de qualification en mer présente aussi l’avantage d’accélérer sa diversification vers le marché de l’éolien offshore, annoncée l’été dernier. « Toute l’industrie de la robotique sous-marine s’est développée en lien avec le secteur parapétrolier. Par comparaison, l’éolien offshore est un marché neuf, vieux d’à peine cinq ou dix ans. Nous le regardons de près, même s’il existe de nombreux verrous technologiques à lever car la mer est un milieu où s’exercent de nombreuses contraintes. Ocean Demo nous permet de rentrer de plain-pied dans ces problématiques », poursuit Gautier Dreyfus.

Venant appuyer cette diversification vers les énergies marines, Forssea a d’ailleurs enregistré, en juillet 2020, l’entrée de l’Ifremer à son capital : de ce partenariat va découler des transferts de technologies et une collaboration scientifique étroite. Pour soutenir ces développements, Forssea vient également de déménager sur un nouveau site de production, à Sète. D’une surface de 300 m², il intègre un atelier de maintenance et d’assemblage, et un bassin de tests de 200 m².

Argos, le robot submersible téléguidé de Forssea Robotics, sera bientôt testé sur un site d'éolienne offshore au Croisic
Argos, le robot submersible téléguidé de Forssea Robotics, sera bientôt testé sur un site d'éolienne offshore au Croisic — Photo : Forssea Robotics

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail