Industrie

Le céramiste Solcera investit 12 millions d'euros pour se moderniser

Par Sébastien Colle, le 20 juin 2018

Le spécialiste normand de la céramique high tech Solcera investit 12 millions d'euros pour moderniser son outil de production.

Solcera conçoit et produit des céramiques et solutions d'assemblage de haute technologie made in France.
Solcera conçoit et produit des céramiques et solutions d'assemblage de haute technologie made in France. — Photo : JDE

Reprise en 2015 à l’américain CoorsTek par Orfite, un groupe d’investisseurs lyonnais, Solcera, spécialiste des céramiques haute performance, a depuis lancé un plan de modernisation de son outil industriel pour 12 millions d’euros.

Des investisseurs français, c’était le vœu des cadres de l’entreprise, montés au créneau pour faire partie de la reprise d’une société qui produit à 100 % made in France : « Plusieurs cadres sont montés de manière minoritaire dans ce MBO (management buy-out, opération de rachat d'une société par ses dirigeants ou ses salariés, ndlr), pour lequel nous souhaitions un actionnaire majoritaire français. Nous avons des données sensibles et ne souhaitions pas qu’elles quittent nos frontières. L’idée était également d’avoir un partenaire de longue durée », explique Ute Kittelmann, directrice commerciale de Solcera.

Renouveler l’outil industriel et innover

Si Solcera réalise près de 75 % de son activité dans le domaine des céramiques techniques haute performance, notamment pour le domaine aérospatial, l’entreprise propose également des solutions d’assemblage céramiques/métal et verre/métal. Afin de rester compétitif dans ces domaines de haute technicité, Solcera investit 12 millions d’euros sur cinq ans dans le renouvellement de son outil industriel, ainsi que dans de nouvelles technologies et capacités de production.

Plusieurs nouveaux bâtiments vont ainsi voir le jour, dont l’un en cours d’achèvement sur le site de Seine-et-Marne de l’entreprise et destiné à l’activité assemblage. Pour sa part, le site d’Evreux va bénéficier de deux extensions, pour un total de plus de 2 500 m2. Des investissements d’importance qui doivent notamment permettre le développement de projets innovants, comme les céramiques transparentes Cera4protect et Cera4view, récompensées par le trophée innovation « Pépites RTI » 2017.

Devenir une ETI

Alors que Solcera réalise déjà la moitié de ses ventes à l’export, l’entreprise ne compte pas en rester là : « Notre croissance va passer par l’international », assure Ute Kittlemann. Une croissance aussi bien interne qu’externe, selon la directrice commerciale qui précise : « Des cibles ont déjà été identifiées en France, ainsi qu’à l’étranger et au-delà de l’Europe ».

L’entreprise présente en Europe (50 % de ses ventes à l’export), Amérique du Nord et du Sud, mais aussi en Asie, prévoit d’atteindre le statut d’ETI d’ici 2025. Afin de soutenir ce fort développement, Solcera a accéléré la cadence de ses recrutements (20 depuis la reprise) et intégré le programme accélérateur PME de Bpifrance. L’entreprise est également devenue membre de la filière Normandie AeroEspace (NAE) et participe à son club export, pour compléter son approche internationale, précise la directrice commerciale de Solcera. « NAE est très structurant pour nous. C’est une filière très dynamique qui nous permet, entre autres, de participer à moindre coût à de grands événements, du type salon du Bourget ou Eurosatory. »

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition